William Ritter voyage en Slovaquie (1903-1914)

Images d'un pays rêvé, en deux volumes tome I. Textes, tome II. Livres d'images

par Xavier GALMICHE

ISBN 979-10-96982-11-0, 432 p., illustrations en noir & blanc et en couleur, cartes, index des lieux, bibliographie, tables des illustrations et des cartes

En 1903, l’ écrivain suisse William Ritter s’ en va marcher dans les Petites Carpates. La région de Myjava, à la pointe occidentale de la Slovaquie qui fait encore partie du Royaume de Hongrie, est une révélation. Jusqu’ en 1914, il y multiplie les séjours. Il note, dessine, aquarelle et photographie sans relâche… et se fait aimer de Janko, qui deviendra son compagnon. Il publiera des articles alimentaires sur la politique, un roman puis une nouvelle socio-graphiques, Fillette slovaque (1903) et L’ Entêtement slovaque (1910), ainsi qu’ une étude sur l’ architecture de Myjava. Mais quoiqu’ il incite ses amis – dont Ch.-E. Jeanneret, futur Le Corbusier – à y voyager, ce pays reste son jardin secret.

Durant les années d’ après 1900, Ritter fut l’ auteur d’ articles pionniers sur Mahler (dès 1901), d’ Études d’ art étranger (1906), de la première monographie en français sur le compositeur tchèque Smetana (1907), de reportages sur la Moravie et le peintre Uprka (1912). Mais il n’ aura pu lever le voile sur sa Slovaquie.

Le deuxième tome, Livre d’ images, a été motivé par la restauration à la Bibliothèque de Neuchâtel de photographies retrouvées, qu’ il complète d’ un échantillon d’ œuvres graphiques et de sources écrites.

 

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

La vie forestière en Slovaquie

par Pierre DEFONTAINES

sous la direction de Jana Vargovčiková

ISBN  979-10-96982-07-3, 160 p., illustrations en noir & blanc, cartes

 

La Vie forestière en Slovaquie, paru en 1932, apporte un éclairage singulier sur une époque et un monde révolus – celui des villages forestiers de Slovaquie, leurs habitants et la nature à laquelle ils étaient liés. La préface de Michel Lompech retrace la trajectoire de son auteur, le géographe Pierre Deffontaines. À travers l’exemple slovaque, peu connu du lecteur français, l’ouvrage permet de découvrir les enjeux économiques, sociaux, mais aussi culturels de la forêt, aujourd’hui source d’intérêts, curiosités ou revendications.

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 15,17 €

Loading Mise à jour du panier...

La Slovaquie et l’Europe

Histoire de soi, histoire des autres. Essais et articles

par L’ubomir LIPTÁK réunis par Roman Krakovsky

ISBN 979-10-96982-06-6,  320 p., index des noms

La Slovaquie est enclavée au cœur de l’Europe centrale, à la jointure des aires culturelles germanique (sa capitale Bratislava se trouve à 75 kilomètres de Vienne), hongroise (elle compte encore aujourd’hui une importante minorité magyarophone) et slave (elle est limitrophe de la Pologne, des Pays tchèques et de l’Ukraine). Pays marqué, jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale, par la multiculturalité et la présence de diverses communautés, notamment juive, la Slovaquie devient, après 1945, un pays ethniquement homogène, sans pour autant retrouver une stabilité politique : au XXe siècle, elle a connu deux guerres mondiales et cinq formes étatiques (Empire austro-hongrois jusqu’en 1918, Tchécoslovaquie jusqu’en 1938 puis de 1945 à 1992, État slovaque 1939-1945 et République
slovaque de 1993 à nos jours).

Le présent ouvrage propose d’explorer l’histoire de ce pays à travers une sélection d’essais et articles de l’essayiste et historien Ľubomír Lipták. Le recueil,
réuni par Roman Krakovsky, est une invitation à réfléchir sur le rôle de l’histoire et de l’historien dans la cité, les identités collectives et la place des conflits dans l’histoire récente de cette partie de l’Europe. Leur point commun est une écriture et un style incisifs, ainsi qu’une approche non conventionnelle et sans concessions des transformations que ce pays et cette région ont connues au fil du court XXe siècle.

Roman Krakovsky est historien et enseignant, spécialiste de l’Europe centrale et orientale. Il enseigne à l’Université de Genève. Il est l’auteur de L’Europe centrale et orientale de 1918 à la chute du mur de Berlin (Armand Colin, 2017) et prépare actuellement un essai sur le populisme en Europe centrale et orientale, à paraître chez Fayard en 2019.

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 15,17 €

Loading Mise à jour du panier...

La Tchécoslovaquie – sismographe de l’Europe au XXe siècle

publié sous la direction de Antoine Marès

ISBN  978-2-7204-0457-3, 2009, 291 p.

Depuis 1618, début de la guerre de Trente Ans, qui éclate précisément à Prague, l’espace tchéco-slovaque joue le rôle de sismographe du continent. Plus que jamais au xxe siècle, lors des « années en huit » où tous les grands séismes politiques ont trouvé une forme aiguë du côté de Prague et de Bratislava :

en 1918, les empires s’effondrent au profit des États nationaux et, dans un premier temps, démocratiques ;
en 1938, la crise internationale et les accords de Munich traduisent le recul des démocraties face au nazisme ;
en 1948, la prise de pouvoir par les communistes le 25 février sonne le glas de l’indépendance face à Moscou et illustre la division de l’Europe autour des deux blocs ;
en 1968, Tchèques et Slovaques apportent leur pierre à la réflexion d’un modèle alternatif au système soviétique, proposant une « troisième voie » entre capitalisme et communisme ;
en 1988-1989, la Tchécoslovaquie participe à l’effondrement du bloc soviétique, avec une « révolution de velours », qui sera suivie en 1993 d’un « divorce de velours ».
Intégrer cette histoire particulière – et exemplaire – dans un cadre comparatif et essayer de l’écrire en dehors de schémas strictement occidentaux, comme c’est si souvent le cas, telle est la gageure de cet ouvrage collectif qui rassemble historiens français et européens (et surtout centre européens).

Quantité
Produit en stock

Price: 17,06 €

Loading Mise à jour du panier...

La Tchécoslovaquie, 1938-1941

Chute et rétablissement d'une nation

édité par Edvard Beneš & Milan Hauner, introduction par Milan Hauer, traduit de l'anglais par Guy et Irène Imart

ISBN  978-2-7204-0445-0, 2008, 190 p., illustrations en noir et blanc

Le général de Gaulle a écrit dans ses Mémoires de Guerre : « À mesure des désastres de juin, la Grande-Bretagne avait vu arriver sur son sol les souverains et les ministres […]. Les Tchécoslovaques entreprenaient de s’organiser […]. La France Libre attirait surtout les plus inquiets et les plus malheureux, tels les Polonais et les Tchèques. À leurs yeux, nous qui restions fidèles à la tradition de la France, représentions, par là même, une espérance et un pôle d’attraction. En particulier, Sikorski et Beneš […] au milieu des intrigues et des susceptibilités qui compliquaient pour eux le malheur, établirent avec moi des rapports constants et suivis. Jamais peut-être, mieux qu’au fond de ce gouffre, je n’ai senti ce qu’était, pour le monde, la vocation de la France. »

C’est ce désastre qu’illustre ce texte inédit d’Édouard Beneš, président de la Tchécoslovaquie, contraint de quitter son pays à la suite des tragiques accords de Munich de septembre 1938, qui sacrifiaient un des plus fidèles alliés de la France.
Milan Hauner, historien tchéco-américain, nous livre un manuscrit particulièrement intéressant (qu’il met en contexte), parce qu’écrit à chaud, en 1941, à un moment où l’issue de la guerre était inconnue : Beneš y fait preuve d’une remarquable lucidité et d’un optimisme à toute épreuve quant à la victoire de la démocratie, et des démocraties. Il raconte son combat pour effacer « Munich », qu’il n’avait ni su anticiper ni pu empêcher.
Au moment de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de ces tragiques événements, cette parution est une pièce importante à verser à la tumultueuse histoire de l’Europe et montre qu’une fois de plus, le destin de l’État tchécoslovaque a été au xxe siècle une sorte de baromètre du climat international.

Quantité
Produit en stock

Price: 11,37 €

Loading Mise à jour du panier...

Petite histoire de la Slovaquie – PDF

par Lubomir LIPTAK, traduit du slovaque par Sabine Bollack

ISBN  978-2-7204-0589-1, 1996, 128 p., 4 cartes

L'ubomir Liptak, éminent historien slovaque marginalisé par la normalisation de la Tchécoslovaquie après l'invasion soviétique d'août 1968, nous présente une synthèse originale qui faisait cruellement défaut au public francophone.

"La Slovaquie n'a jamais été un foyer où se sont élaborées les grandes transformations économiques, culturelles ou politiques de l'histoire européenne. On aurait toutefois peine à trouver un projet ou une initiative européenne d'importance - en partant du gothique, en passant par la Renaissance, la Réforme, la révolution industrielle jusqu'aux courants politiques modernes, la démocratie, le fascisme et le communisme - qui n'aurait pas touché ce pays."

L'auteur montre bien ainsi la fonction de carrefour qu'à joué l'espace slovaque habité par différents peuples au cours de l'histoire, mais où les Slovaques, majoritaires, n'ont pas réussi à s'affirmer jusqu'au XXe siècle sur le plan politique.
C'est le 1er janvier 1993 que la République slovaque a assuré à ces Slaves méconnus leur indépendance. Comprendre la nature et les racines d'un peuple qui a traversé les siècles sans État propre, saisir par là-même les événements dont nous sommes les témoins, c'est ce à quoi nous convie Lubomir Liptak dans un livre clair et concis.

Quantité
Produit en stock

Price: 10,00 €

Loading Mise à jour du panier...

Le problème allemand en Tchécoslovaquie, 1919-1946

par Pierre GEORGE

ISBN  978-2-7204-0028-5, 1947, 91 p., 2 cartes

Le 27 et le 29 octobre 1946, les deux derniers convois transportant les Allemands de Tchécoslovaquie, le premier vers la zone d'occupation soviétique, le second vers la zone d'occupation américaine, ont franchi la frontière tchécoslovaque en direction de l'Allemagne. Plus de deux millions et demi d'individus ont été transférés, conformément aux décisions de la Conférence de Potsdam et de décret présidentiel du 2 août 1945, au cours des derniers mois de 1945 et des dix premiers mois de 1946.

L'objet de cette étude est d'examiner, sur le plan historique, les péripéties d'un drame dont l'épilogue devait être Munich et la deuxième guerre mondiale.

Quantité
Produit en stock

Price: 6,64 €

Loading Mise à jour du panier...

La vie forestière en Slovaquie

par Pierre DESFONTAINES

ISBN 978-2-7204-0008-7, 1932, 95 p., 6 cartes, 20 photogravures

ce titre a été remplacé par la publication éditée par EUR'ORBEM et que vous trouverez sur le même site

http://institut-etudes-slaves.fr/products-page/geographie/la-vie-forestiere-en-slovaquie-2/

Quantité
Le produit n'est pas en stock

Price: 0,00 €

L’invisibilisation de la censure

Les nouveaux modes de contrôle des productions culturelles (Bélarus, France, Maroc et Russie)

ISBN 979-10-96982-16-5 – ISSN 2553-5838, 2020, 261 p.

sous la direction de Yauheni Kryzhanouski, Dominique Marchetti & Bella Ostromooukhova

Yauheni Kryzhanouski, Dominique Marchetti & Bella Ostromooukhova
Regards croisés sur les modalités de la censure des productions culturelles (littérature, médias, musique et théâtre) dans différents espaces nationaux.

Les formes de contrôle politique sur les productions culturelles : musique protestataire et théâtre dans l’espace post-soviétique

  • Yauheni Kryzhanouski
    Nouvelles censures sous régime autoritaire. La musique protestataire en Russie et au Bélarus post-soviétiques.
  • Marie-Christine Autant-Mathieu
    La censure au théâtre russe : un instrument au service des valeurs nationales depuis 2012.

Les économies de l’offre médiatique : les exemples français, marocain et russe

  • Ivan Chupin & Renata Mustafina
    Ce que le discours sur la « censure » empêche de voir.

Les contraintes éditoriales différenciées pesant sur deux émissions de télévision
en Russie.

  • Jérôme Berthaut
    Une double censure économique. Les sous-traitants des émissions de reportages à la télévision française.
  • Abdelfettah Benchenna & Dominique Marchetti
    Une offre sous conditions. Les logiques contemporaines du champ du pouvoir marocain pour contrôler la presse nationale.

Faire la « morale » dans l’édition littéraire : les enjeux autour de la « protection » de la « jeunesse »

  • Florence Eloy & Tomas Legon
    S’auto-censurer quand on écrit pour des adolescents. Le cas de l’ensemble romanesque Virus.
  • Bella Ostromooukhova
    « Poneys roses », « valeurs traditionnelles » et « sujets difficiles » : la censure dans la littérature jeunesse russe, entre logiques politiques et commerciales.

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 11,37 €

Loading Mise à jour du panier...

La Revue russe n° 56 (2021)

DE TOUT FAIRE THÉÂTRE - Alexandre OSTROVSKI (1823-1886)

310 pages, illustrations en noir & blanc

Études réunies sous la direction d’Hélène Henry-Safier

Avant-propos, par Régis Gayraud

In memoriam, Irène COMMEAU — Édith MAILLOT

Introduction éditoriale, par Hélène Henry-Safier

Ouverture

1. Alexandre Ostrovski, auteur dramatique et homme de théâtre, par Anna Jouravliova †

2. Alexandre Ostrovski, bâtisseur d’un panthéon du théâtre européen sur la scène russe, par Olga Kouptsova

Repères

3. Vie et œuvre d’Alexandre Ostrovski (1823-1886), par Philippe Comte

4. Liste des pièces d’Alexandre Ostrovski, par Hélène Henry-Safier

5. L’échange Dobrolioubov/Grigoriev (autour de 1860), choix de textes par Hélène Henry-Safier

6. 1923 : Le «  retour à Ostrovski !  » d’Anatoli Lounatcharski, choix de textes par Hélène Henry-Safier

7. Alexandre Ostrovski, réformateur du théâtre russe, par Marie-Christine Autant-Mathieu

Ostrovski en France, première réception

8. Étude sur la vie & les œuvres de A.N. Ostrovsky [extraits], par Émile Durand-Gréville (1889)

9. Le livre de Jules Patouillet Ostrovski et son théâtre de mœurs russes dans le miroir de la critique russe, par Olga Kouptsova

10. Ostrovski et son théâtre de moeurs russes [extraits], par Jules Patouillet (1912)

11. Un chapitre de la réception d’Ostrovski à Paris_ : Les Danicheff, «  mélodrame «  à la russe  » (1876), par Hélène Henry-Safier

12. L’œuvre d’Ostrovski : livre d’images

Hommes, lieux, langage(s)

13. La Russie asiatique dans l’œuvre d’Alexandre Ostrovski, par Elena Sozina

14. Petit voyage au royaume des ténèbres (Nikolaï Leskov et Alexandre Ostrovski), par Catherine Géry

15. Le folklorisme caché d’Alexandre Ostrovski (d’après la pièce de théâtre Snégourotchka), par Anna Nekrylova

16. La poésie de la nature et de l’amour dans le poème dramatique La Fille de neige, par Klara Charafadina

17. Proverbes ostrovskiens, par Stéphane Viellard

18. Beaux parleurs et «  philologues-nés  » dans les pièces d’Ostrovski, par Nikolaï Kapoustine

Le texte : liens, destins, translations

19. «  L’intrigue à la française  » dans les pièces d’Alexandre Ostrovski, par Maria Milovzorova

20. Ostrovski à l’opéra, par Pascale Melani

Deux « Fille sans dot » au cinéma

21. La Fille sans dot à l’écran (Protazanov – 1936) [Extrait], par Nina Dymchitz

22. Romance cruelle (Eldar Riazanov – 1986), par Anna Jouravliova † et Vsevolod Nekrassov †

23. Quelques traductions disponibles en français

Quantité
Produit en stock

Price: 23,70 €

Loading Mise à jour du panier...

Ego-documents en Russie du Moyen Âge à nos jours

Revue des études slaves, volume 92, fascicule 1

ISBN 978-2-7204-0663-8

sous la direction de Sarah Gruszka et Eugène Priadko

Introduction. La subjectivité dans les ego-documents russes : entre l’individuel et le collectif,
Sarah Gruszka et Eugène Priadko

Du collectif vers l’individuel : à la recherche du sujet à l’époque pré-pétrovienne (XVe-XVIIe s.)

Priadko Eugène, L’épître du prêtre Sil′vestr à son fils Anfim : entre « coutume » et écrit personnel

The Epistle of the Priest Sil′vestr to His Son Anfim: Between “Custom” and Personal Writing

Kalashnikova Angelina, Russian 15th-16th Century Judicial Charters as Ego-documents. Perception of Age and Memory: A Reflection of Subjectivity?

Les chartes judiciaires russes des XVe-XVIe ss. comme ego-documents. La perception de l’âge et de la mémoire : un reflet de la subjectivité ?

Lavrov Aleksandr, Les interrogatoires de vieux-croyants comme ego-documents : les cas d’Epifanij de Pel′šema et d’Isačka Družinin

The Interrogations of Old Believers as Ego-documents: The Case of Epifanii of Pel′shema and Isachka Druzhinin

 

L’individu face aux mutations politiques et culturelles sous l’Empire russe

Rubtsov Aleksey, La construction du sujet politique dans l’Empire russe des années 1870 : le journal personnel d’Apollinarija Jušina
The Construction of the Political Subject in the Russian Empire in the 1870s: The Diary of Apollinariia Iushina

 

Fedotova Anastasija, “Woman in the Revolution”: the Diary of Nina Beliavskaia (1884-1970)
« Une femme dans la révolution » : le journal personnel de Nina Beljavskaja (1884-1970)

 

L’individu aux prises avec l’idéologie :retour sur la subjectivité soviétique

Rakov Timofey, Противоречивость большевистского субъекта: архивное дело «О Г. Сафарове» как эго-документ
Contradictions of the Bolshevik Subject: The Archival Dossier “G. Safarov” as Ego-document

Gruszka Sarah, « Dois-je écrire sur moi ? » La part du personnel dans les journaux intimes soviétiques (Leningrad, 1941-1944)
“Should I Write about Myself?” Questioning the Personal Part in the Soviet Diaries (Leningrad, 1941-1944)

Tanis Kristina, La réception des films trophées en URSS dans les années 1940 et 1950 : l’apport des ego-documents aux études cinéma­to­graphiques
The Reception of the “Trophy Films” in the USSR during the 1940s and 1950s: The Contribution of the Ego-documents to the Cinema Studies

Kozlova Anna, От самоконтроля к реформированию системы: советская субъективность в профессиональных дневниках вожатых пионерских лагерей «Артек» и «Орленок» (1959-1975)
From Self-control to Reforming the System: The Soviet Subjectivity in the Professional Diaries of the Pioneer Camps “Artek” and “Orlionok” (1959-1975)

Depretto Catherine, À la lisière des ego-documents : Lidija Ginzburg et la littérature de l’intervalle
Ego-documents Redefined: Lidya Ginzburg and the In-between Literature

 

Enjeux collectifs des archives personnelles

Leonenko Elena, Архив Изабеллы Гриневской: стратегии саморепрезентации
The Archives of the Poet Izabella Grinevskaia: The Strategies of Self-representation

Busyreva Elena, La portée individuelle, communautaire et historique des archives familiales : le cas des familles russes d’origine finnoise dans l’oblast′ de Murmansk
The Individual, Communal and Historical Significance of Family Archives: The Case of Russian Families with Finnish Origins in the Murmansk Region

Postface. Herzberg Julia, Ego-Documents as Counter-Archives in Russia
Les ego-documents comme contre-archives en Russie

 

Chronique : comptes rendus

Mühle Eduard, Słowianie. Rzeczywistość i fikcja wspólnoty. VI-XV wiek, Warszawa, 2020, par Marcin Kurdyka

Pierwsze Kontakty Polsko-Arabskie. Transfer Kultury Arabskiej w Dziejach Polski, Agata S. Nalborczyk, Mustafa Switat, Jan Tyszkiewicz (eds.), t. I, Warszawa, 2018, par Bruno Drweski

Norwid Cyprian, Le Prométhidion et Le Piano de Chopin, Étude de l’œuvre poétique par Michel Maslowski, préface de Xavier Galmiche, Paris, 2020, par Rolf Fieguth

Frank Joseph, Lectures on Dostoevsky, Princeton – Oxford, 2020, par Charles Bolduc

Toddes Evgenij, Избранные труды по русской литературе и филологии, Moskva, 2019, par Catherine Depretto

Museums of Communism. New Memory Sites in Central and Eastern Europe, Stephen N. Norris (ed.), Bloomington, 2020, par Cédric Pernette

Chronique : Nécrologie

Jacqueline Fontaine (1935-2020), par Roger Comtet

IN MEMORIAM

Ihor Skoczyla

Quantité
Produit en stock

Price: 33,18 €

Loading Mise à jour du panier...

Dictionnaire Dostoïevski

par Michel NIQUEUX

collection CLEFS pour... n° 3, ISBN 978-2-7204-0662-1, 320 p., index des noms propres et des sujets, liste des oeuvres et des personnages, illustrations en noir & blanc

Une porte d’entrée dans l’univers fascinant mais complexe de l’œuvre de Dostoïevski, — c’est ce que veut être chacun des 118 articles de ce Dictionnaire, qui comporte :
— des notices sur tous les récits et les romans de Dostoïevski, qui permettent de dépasser le côté anecdotique des œuvres,
— des articles transversaux sur la poétique et l’esthétique, ainsi que sur les grandes notions métaphysiques ou idéologiques qui s’affrontent dans le champ de bataille qu’est le cœur des person- nages de Dostoïevski,
— des entrées sur les écrivains qui en amont ont nourri Dostoïevski (Balzac, Gogol, Hugo, Pascal, Pouchkine, George Sand, etc.) et qui en aval ont eu, au XXe siècle en France, un dialogue fécond avec lui (Camus, Claudel, Gide, Malraux...)
... et des sujets inattendus comme le bestiaire de Dostoïevski, l’ennui, Lénine, la nourriture, le rêve du ménage à trois, le marquis de Sade, le soleil couchant, l’adverbe « soudain », etc.
Dans tous les cas, c’est Dostoïevski qui a d’abord la parole, avant de laisser place à ses commentateurs. Nourri de nombreux travaux français, russes et anglo-saxons, ce Dictionnaire s’adresse aux « débutants » comme à ceux qui sont déjà familiarisés avec le monde de Dostoïevski. Accompagné d’index, de bibliographies et d’illustrations, il est conçu pour faciliter ou enrichir la (re)lecture de l’œuvre de Dostoïevski, et paraît pour le bicentenaire de la naissance de l'écrivain.
VOICI LES ARTICLES TRAITÉS

L’adolescent, Anna Grigorievna Snitkina, Argent, Athéisme, Bakhtine, Balzac, Beau, beauté, Bestiaire, Bible, Bobok, Bouffon, Camus, Carnets du sous-sol, Carnets de la maison morte, Catholicisme, Chaos, Chestov, Christ, Cinéma, Claudel, Cœur, Un cœur faible, La confession de Stavroguine, La « conversion » de Dostoïevski, Crime et châtiment, Culpabilité, Les démons, Diable, Dieu, Le double, La douce, Égoïsme, Enfants, Ennui, Enracinement dans le sol, Épilepsie, L’éternelmari, Europe, Fantastique, Femmes, Fourier, Les frères Karamazov, Freud, Gide, Gogol, Gorki, Herzen, Hugo, Humiliés et offensés, Récits humoristiques, Idée russe, L’idiot, Immortalité, Incipit, Le jeu, Le joueur, Journal d’un écrivain, Juifs, Kovalevskaïa, La légende du Grand Inquisiteur, Lénine, Dostoïevski dans les Lettres françaises, Liberté, La logeuse, Le Mal, Malraux, Maria Dmitrievna Issaïéva, Messianisme, Milieu, Napoléon, Narrateur, Nétchaïev, Nétotchka, Nezvanova, Nietzsche, Nihilisme, Notes d’hiver sur des impressions d’été, Nourritures, Les nuits blanches, Occidentalisme, Orgueil, Parents de Dostoïevski, Pascal, Les pauvres gens, Pétersbourg, Récits pétersbourgeois, Pétrachevski, Peuple, Pierre le Grand, Pobédonostsev, Pouchkine, Monsieur Prokhartchine, Psychanalyse, Psychologie, Réalisme, Rêve du ménage à trois, Rêves et rêveurs, Sade, Sand, Schiller, Sectes, Slavophilisme, Socialisme, Soleil couchant, Soljénitsyne, Soloviov, Le songe d’un homme ridicule, Soudain, soudainement, Souffrance, Souslova, Suicide, Tchernychevski, Terre, Tolstoï, Tourguéniev, Traduire Dostoïevski, Utopie, Vie vivante, Vieux-croyants, Zossime

Michel Niqueux est professeur émérite de l'Université de Caen-Normandie. Il a publié à l'IES L'OCCIDENT VU DE RUSSIE : anthologie de la pensée russe, de Karamzine à Poutine (2ème édition, 2017).

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Józef Czapski, itinéraires de vérité

sous la direction de Maria Delaperrière, Maciej Forycki et Paweł Rodak

ISBN 979-10-96982-15-8, 362 p., bibliographie, index des noms, illustrations en couleur, archives

Peintre, soldat, homme de culture, écrivain, auteur d’un immense et singulier Journal, Józef Czapski (1896-1993) fut une figure majeure du destin européen du XXe siècle.

Ce livre retrace les « itinéraires de vérité » de ce Polonais cosmopolite : son enfance dans un milieu aristocratique au début du siècle, sa jeunesse en Russie, son engagement dans le conflit polono-bolchevique, ses études à l’Académie des beaux-arts de Cracovie, puis à Paris au sein du groupe des « kapistes ». Après les épreuves de la Seconde Guerre mondiale – internement dans les camps soviétiques, découverte de la vérité sur les massacres de Katyń, longue marche avec l’armée d’Anders et campagne d’Italie –, il s’installe en 1947 en France. Avec les exilés regroupés autour de la revue Kultura, il jouera un rôle de médiateur intellectuel entre l’Est et l’Ouest.

Cette monographie richement illustrée s’intéresse tant aux témoignages de Czapski sur la condition des victimes du stalinisme (Souvenirs de Starobielsk, Terre inhumaine) qu’à ses réflexions sur l’art et la littérature.

 

TABLE DES MATIÈRES

Avant-propos

Maria Delaperrière 5

Remerciements des rédacteurs 10

Józef Czapski : Repères biographiques
Jan Kłoczowski 13

D'une guerre à l'autre

1. Józef Czapski : contrer le nihilisme
Henryk Woźniakowski. 21

2. Un pont inachevé entre Polonais et Russes
Piotr Mitzner 41

3. Józef Czapski en temps de guerre (1939-1945)
Rafał Habielski 55

4. Józef Czapski devant les crimes de masse.
De l'enquête sur les « disparus » à la vérité sur le système soviétique
Włodzimierz Bolecki 69

5. Józef Czapski et Jerzy Giedroyc en Italie,
face à un avenir incertain (1944-1945)
Witold Zahorski 85

Czapski en France

1. Autoportraits inédits de Józef Czapski dans sa correspondance avec Jerzy Giedroyc
Sławomir M. Nowinowski 101

2. Józef Czapski et le Congrès pour la liberté de la culture
(1950-1967)
Małgorzata Ptasińska 119

3. Józef Czapski, Philippe Ariès : histoire d'une amitié (1946-1984)
Guillaume Gros 129

4. Józef Czapski, un humaniste de l'Autre Francophonie
Joanna Nowicki 141

Le dialogue avec l'autre et soi-même

1. Les codes secrets dans la correspondance entre Józef Czapski et Ludwik Hering
Jan Zieliński 155

2. Józef Czapski et le père Pallotin Józef Sadzik : affinités d'esprit
Elżbieta Skoczek 169

3. Écrire chaque jour, noter par le dessin. Les journaux de Józef Czapski (1915-1991)
Janusz S. Nowak 181

4. Le Journal de Józef Czapski : mots et images
Paweł Rodak 199

5. Czapski ou la soif de transcendance : de Stanisław Brzozowski à Simone Weil
Marek Tomaszewski 209

6. Czapski passion Proust
Maria Delaperrière 219

Czapski peintre

1. La période « kapiste » de Czapski
Anna Synoradzka 241

2. Portrait de l'artiste à la fenêtre
Luba Jurgenson 253

3. L'œuvre picturale de Czapski ou le théâtre de la solitude
Murielle Gagnebin 269

4. Présence de Czapski – exaltation de la couleur
Richard Aeschlimann 283

5. Halévy, Czapski et la leçon de Degas : « la souffrance l'a amené à son propre génie »
Piotr Kłoczowski 293

6. Le rayonnement de Czapski : un témoignage
Wojciech Karpiński 303

postface

Józef Czapski, un stoïque sur la ligne de crête. Une interprétation
Xavier Galmiche 315

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Petits d’homme et petits d’animal

Les noms désignant des animés en bosniaque-croate-monténégrin-serbe (BCMS)

par Aleksandar STEFANOVIC

ISBN  978-2-7204-0661-4, 258 p., 2021

Un des problèmes récurrents que rencontrent aussi bien les apprenants de BCMS que les locuteurs natifs se situe dans l’emploi et le comportement des noms neutres en -e, -eta et des noms diminutifs en -ić désignant des animés, du type prase « porcelet », jagnje « agneau », d(ij)ete « enfant », đak/đačić « élève », golupče/golubić/golupčić « pigeonneau ». À cette difficulté s’ajoutent les nombreuses hésitations liées à l’expression de leur pluralité (par ex. sg. jagnje/pl. jagnjad/pl. jagnići/ pl. jaganjci « agneaux », sg. prase/pl. prasad/pl. prasići/pl. prasci  « porcelets ») fût-elle quantifiée ou non, qui reste en effet très instable et pour laquelle les publications normatives et descriptives ne donnent pas toujours de réponse définitive, voire, parfois, orientent vers un pluriel quasi inexistant dans l’usage.

En effet, certains substantifs en -e, -eta possèdent, du moins dans l’usage, un seul pluriel supplétif et d’autres deux, voire trois. L’un des principaux objectifs de cette étude consiste donc à tenter de rassembler les données qui permettent une identification et une caractérisation grammaticale et sémantique plus aisées de ces substantifs — notamment par un éclaircissement diachronique et dialectal. C’est ainsi qu’a été abordé un domaine où l’usage évolue très rapidement : le supplétisme, une évolution qui n’est pas toujours notée dans les dictionnaires descriptifs.

Sont analysés notamment les cas où il est difficile d’établir la frontière entre une véritable diminution (apanage habituel des substantifs en -ić) et un pluriel supplétif (substantifs en -ić, substantifs en -ad) ou encore lorsque la fonction de pluriel supplétif des noms collectifs en -ad hésite entre collectif simple et pluriel supplétif.

 

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Une collectivité idéale. L’héritage politique de la zadruga dans les Balkans

Revue des études slaves, tome XCI (2020) fascicule 3

SOMMAIRE

sous la direction de Marko BOŽIĆ et Philippe GELEZ Introduction, par Marko BOŽIĆ, Philippe GELEZ

VLAJIĆ-POPOVIĆ Jasna, Le terme zádruga « famille patriarcale élargie » –
ses origines et son expansion : approche linguistique
The Term Zádruga “Large Patriarchal Family” – its Origins and Ex- pansion: a Linguistic Approach

LANDAIS Benjamin, Découverte et usages administratifs de la zadruga dans le sud de lamonarchie habsbourgeoise au XVIIIe siècle
Discovery of the Zadruga and Its Administrative Uses in the South of the Habsburg Monarchy in the 18th Century

BOŽIĆ Marko, Indivision et zadruga dans la doctrine juridique serbe de 1844 à nos jours
Common Property and Zadruga in Serbian Legal Doctrine from 1844 until Nowadays

GELEZ Philippe, The Zadruga, a Non-Explicit Form of Bosnian Utopia at
the End of the 19th c.
La zadruga, forme implicite de l’utopie bosniaque à la fin du XIXe siècle 307

HRISTOV Petko, La famille élargie (zadruga), forme historique et modèle imaginaire de l’organisation sociale en Bulgarie
The Extended Family (Zadruga) as Historical Form and Imaginary Model of Social Organization in Bulgaria

STOJANOVIĆ Dubravka, Imagining the zadruga. Zadruga as a Political Ins- piration to the Left and the Right in Serbia, 1870-1945
La zadruga imaginée. La zadruga comme source d’inspiration poli- tique pour la gauche et la droite en Serbie, 1870-1945

MATKOVIĆ Stjepan, La zadruga dans l’État indépendant de Croatie (1941- 1945)
Zadruga in the Independent State of Croatia (1941-1945)

CHRONIQUE : COMPTES RENDUS

DEKKER Simeon, Old Russian Birchbark Letters: A Pragmatic Approach, Leiden, 2018 ; SCHAEKEN Jos, Voices on Birchbark: Everyday Com- munication in Medieval Russia, Leiden – Boston, 2019, par Pierre Gonneau

LENHOFF Gail, Князь Феодор Черный в русской истории и культуре. Исследование и тексты, Moskva – Sankt-Peterburg, 2019, par Pierre Gonneau

GONNEAU Pierre, LAVROV Aleksandr, RAI Ecatherina, la Russie impériale, l’Empire des Russes et des Non-Russes (1689-1917), Paris, 2019, par Pierre Boutonnet

KACZMAREK Hieronim, Polacy i Egipt na przestrzeni wieków. Zapiski, dzienniki, wspomnienia z podróży. Transfer kultury arabskiej w dzie- jach Polski, Warszawa, 2018, par Bruno Drwęski

Précis de littérature serbe, Milivoj SREBRO (dir.), Pessac, 2019, par Philippe Gelez

ROLET Serge, Qu’est-ce que la littérature russe ? Introduction à la lecture
des classiques (XIXe-XXe siècles),
Villeneuve d’Ascq, 2019, par Caroline Bérenger

Formalisme (le) russe cent ans après, DEPRETTO Catherine, PIER John et ROUSSIN Philippe (eds.), Communications, no 103, Paris, 2018, par Jana Bartůňková

Искусство как язык – языки искусства. Государственная академия художественных наук и эстетическая теория 1920-х годов, PLOTNIKOV N., PODZEMSKAJA N. P. (eds.), t. I, Исследования ; t. II, Публикации, Мoskva, 2017, par Catherine Depretto

Samizdat past & present, GLANC Tomáš (ed.), trad. Melvyn Clarke, Praha, 2018 ; MACHOVEC Martin, Writing underground: reflections on samizdat literature in totalitarian Czechoslovakia, Praha, 2019 ; PŘIBAŇ Michal, Český literární samizdat 1949-1989: edice, časopisy, sbor- níky, Praha, 2018, par Xavier Galmiche

Résumés

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 33,18 €

Loading Mise à jour du panier...

L’onde de choc tchécoslovaque. 1968 en Europe médiane et occidentale

publié sous la direction d'Antoine Marès, Françoise Mayer et Jacques Rupnik

Collection historique de l’Institut d’études slaves, 58

ISBN 978-2-7204-0660-7, 204 p., notices biobibliographiques, index des noms

Il y a plus d’un demi-siècle, le « Printemps tchécoslovaque », dit souvent « Printemps de Prague », et l’invasion soviétique du 21 août 1968 ont bouleversé les opinions publiques. Dans les semaines qui ont suivi, une abondante couverture médiatique et éditoriale a abordé le sujet. Face à cette émotion internationale, les chancelleries ont réagi froidement et l’évolution des politiques étrangères des grandes puissances n’en a pas été sensiblement modifiée. En revanche, la fin de l’expérience du « socialisme à visage humain » a eu un impact considérable sur la perspective désormais improbable d’une réforme des régimes communistes : toutes les gauches en ont été profondément affectées.

Cet ouvrage s’est nourri d’une double source : partant du Printemps tchécoslovaque de 1968, il ne se limite pas à mettre l’accent sur ses particularités mais de le situer d’emblée dans une problématique de remise en question de l’ordre politique interne et externe (la division de l’Europe) pour explorer la circulation des idées et des logiques de contestation en Europe médiane (Varsovie, Prague, Budapest, Bucarest, Belgrade…) ; il aborde aussi les interactions et les quiproquos qui ont pu se faire jour avec les mouvements qui se développèrent alors en Europe occidentale (Paris, Rome, monde occidental...).

Ce recueil, réunissant historiens et politologues français et centre-européens, se veut une invitation à la réflexion sur un tournant de l’histoire européenne qui reste important pour comprendre certains malentendus sur les questions mémorielles ou politiques dans l'Europe d'aujourd'hui.

Table des matières

Introduction, par Antoine Marès & Jacques Rupnik

Le 1968 tchécoslovaque

Jacques Rupnik, Utopie et « normalité » : retour sur les héritages de 1968

Miroslav Novák, Le communisme réformiste, l’exemple du Printemps de Prague

Miroslav Londák & Elena Londáková, L’année 1968 et la Slovaquie :   à la recherche d’un nouveau modèle de socialisme et d’un repositionnement de la Slovaquie dans l’État commun tchéco-slovaque

Françoise Mayer, Siwiec, Palach : retour sur deux immolations politiques et leur portée

Petr Pithart, 1968, cinquante ans plus tard...

Pavel Kolář, Penser le Printemps de Prague : désillusion, mélancolie et déclin de la gauche

Échos et spécificités — à l’Est

Jerzy Eisler, L’année 1968 à l’Est et à l’Ouest : similitudes et différences

Paul Gradvohl, 1968 : une année hongroise contradictoire

Irina Gridan, 1968 en Roumanie : la tentation patriotique à l’épreuve  des pressions soviétiques

Sacha Markovic, 1968 en Yougoslavie : entre nationalismes et désillusions révolutionnaires

— en Occident

Patryk Pleskot, La problématique des réactions de l'OTAN à l’invasion de la Tchécoslovaquie en 1968

Marc Lazar, La gauche ouest-européenne et l’année 1968 en Tchécoslovaquie : les cas français et italien

Pierre Grémion, Paris-Prague, les malentendus de 1968

Conclusions, par Françoise Mayer et Antoine Marès

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Paris, 1921 : l’Institut d’études slaves – acteur de la slavistique

sous la direction de Sylvie Archaimbault et de Pierre Gonneau

ISBN 978-2-7204-0658-4, 248 p.

Introduction, par Sylvie Archaimbault et Pierre Gonneau

Archaimbault Sylvie, Antoine Meillet et l’unité slave

Antoine Meillet and Slavic Unity

Delaperrière Maria, Zygmunt Lubicz-Zaleski, fondateur des études polonaises en France

Zygmunt Lubicz-Zaleski, Founder of Polish Studies in France

Zelenka Miloš, Le rôle de la slavistique française dans l’essor institutionnel et l’orientation intellectuelle de la slavistique tchèque après 1918 (André Mazon et Matija Murko dans les années 1920)

The Influence of French Slavic Studies on the Institutional Development and Intellectual Orientation of Czech Slavic Studies after 1918 (André Mazon and Matija Murko in the 1920s).

Galmiche Xavier, Cotes mal taillées ? La nomenclature de la bibliothèque de l’Institut d’études slaves (1924) : une géopolitique du savoir entre principes et contingences

Ill-fitted Accession Numbers? The Classification System of the Institute of Slavic Studies (1924): a Geopolitics of Knowledge in Between Principles and Contingencies           

Pueyo Barbara, La Bibliothèque de l’Institut d’études slaves, sur les traces de ses premiers bâtisseurs

The Library of the Institute of Slavic Studies, in the Footsteps of its First Builders

Moret Sébastien, « Au fond du cœur une pensée de propagande » : l’Institut d’études slaves de Paris dans le contexte géopolitique de la France de l’époque

“A Propaganda Frame of Mind at Heart”: the Institute of Slavic Studies of Paris in the Geopolitical Context of France at the Time of its Creation

Kolaković Aleksandra, La France, protectrice des Slaves : les intellectuels yougoslaves et la Déclaration du Comité slave en France (1924)

France, Protector of the Rights of the Slavs: Yugoslav Intellectuals and the Declaration of the Slavic Committee in France (1924)           

Dias Duarte Caio Henrique, Justice in Slavic Memory: The legal and Philosophical Debate within the Institut d’études slaves

Justice dans la mémoire des Slaves : le débat juridique et philosophique au sein de l’Institut d’études slaves             

De Grève Claude, La Revue des études slaves et la Revue de littérature comparée : un siècle d’entente cordiale

The Revue des études slaves and the Revue de littérature comparée a Century in the Spirit of « entente cordiale ».           

Dmytrychyn Iryna, Élie Borschak, André Mazon et l’Institut d’études slaves

Élie Borschak, André Mazon and the Institute of Slavic Studies           

Wakoulenko Serhii, Regard d’ailleurs : l’Institut d’études slaves vu par George Shevelov

A Foreigner’s Perspective on the Institute of Slavic Studies: George Shevelov’s Memoirs           

Inédit

Moret Sébastien, Un petit texte inédit d’Antoine Meillet : la notice nécrologique de Nikolaj Marr

A Short Unpublished Text by Antoine Meillet: the Obituary of Nikolay Marr           

Nécrologie

François Champagne de Labriolle (1926-2019), par Gérard Abensour et Anne-Victoire Charrin

Valentin Lavrent′evič Janin (1929-2020), par Pierre Gonneau

CHRONIQUE : COMPTES RENDUS

Восточнославянские этиологические сказки и легенды. Энциклопедический словарь, Galina Kabakova (dir.), Moskva, 2019, par Elena Balzamo

Czerny Boris, Contes et récits juifs et ukrainiens du pays houtsoule, Paris, Petra, 2018, par Galina Kabakova

Nom (le) des langues en Europe centrale, orientale et balkanique, Patrick Sériot (ed.), Limoges, 2019, par Roger Comtet

Damilaville Loïc, Dans les limbes de la Révolution russe : les Alliés et le sort de la Famille impériale : mars-août 1917, Paris, 2019, par Pierre Gonneau

 Autour de Nicolas Roerich : art, ésotérisme, orientalisme et politique, Dany Savelli (ed.), Slavica Occitania, Toulouse, 2019, par Juliette Milbach

Russian Philosophy in Exile and Eretz-Israel. Nikolai Berdyaev and Yehoshua Shor: A Correspondence between Two Corners (1927-1946), Vladimir Khazan (ed.), Jerusalem, 2019, par Nadia Podzemskaia

Zenkine Serge, la Forme et l’énergie. L’esthétique du formalisme russe, Clermont-Ferrand, 2018, par Catherine Depretto

Poljsko-hrvatske veze kroz stoljeća. Povijest, kultura, književnost, Maciej Czerwiński, Damir Agičić (dir.), Zagreb, 2018, par Daniel Baric

Résumés/Summaries

Quantité
Produit en stock

Price: 42,65 €

Loading Mise à jour du panier...

Mémoires et usages de 1918 dans l’Europe médiane

publié sous la direction d'Antoine Marès

ISBN 978-2-7204-0567-9, 256 p., notices bio-bibliographiques, index des noms de personnes

Collection historique de l’Institut d’études slaves, 57

L’année 2018 a vu l’apogée des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, qui ont tenu compte du caractère vraiment pan-européen de la guerre et y ont intégré une « sortie de guerre » parfois prolongée jusqu’en 1923, notamment dans cette Europe médiane qui s’étend d’ouest en est entre Allemagne et Russie.

Pour sa part, cet ouvrage collectif vise à montrer la complexité et la richesse des perceptions de la fin de la guerre à travers ses traces et sa mémoire dans cet espace médian de l’Europe, qui reste mal connu en France. Ainsi l’année 1918 y est-elle intégrée dans les « récits nationaux » non seulement en fonction de l’issue de la guerre et des traités qui l’ont suivie, mais aussi en relation étroite avec les fréquentes ruptures politiques qui ont marqué cette région depuis le XIXe siècle : il s’agit ici de voir et de comprendre à la fois des phénomènes généraux à l’échelle européenne, des spécificités nationales fortes et les instrumentalisations d’une période historique tout au long du siècle dernier, jusqu’à nos jours.

À partir du « modèle » français, lui aussi très plastique, ce sont les cas polonais, hongrois, roumain, croate, serbe, grec, bulgare, et tout particulièrement tchèque et slovaque qui sont analysés par seize historiens contemporanéistes, spécialistes français et étrangers.

 

Table des matières

Introduction, par Antoine MARÈS

Rémi DALISSON

1918-2018 : ambivalence et plasticité de la mémoire commémorative de la Grande Guerre en France

Krzysztof ZAMORSKI

Les historiens polonais de l'entre-deux-guerres face à 1918

Frédéric DESSBERG

1918 dans les relations militaires franco-polonaises (1918-1948)

Eszter BALÀZS

Une mémoire double ? L’image de la Révolution d’Octobre 1918 dans la Hongrie de l’entre-deux-guerres

Janos FÖCZE

La mémoire de la Révolution de 1918 après la Seconde Guerre mondiale en Hongrie

Florin TURCANU

Mémoire et usages politiques de l'année 1918 en Roumanie, de l'entre-deux-guerres à nos jours

Daniel BARIC

1918 en Croatie : entre Zala et Zara, la mémoire et le territoire

Stanislav SRETENOVIĆ

Serbie, 2018 : cent ans d’une mémoire tourmentée

Elli LEMONIDOU

La fin prolongée de la Première Guerre mondiale en Grèce : un débat récurrent

Bernard LORY

1918 en Bulgarie

Jiři HNILICA

Les commémorations de 1918 en Tchécoslovaquie

Jean-Philippe NAMONT

1918-2018 : célébrer la victoire en France et en Tchécoslovaquie (Républiques tchèque et slovaque)

Richard BIEGEL

La naissance de la Tchécoslovaquie à travers le miroir de l’architecture praguoise

Bohumila FERENČUHOVA

Qu’a signifié la naissance de la Tchécoslovaquie pour les Slovaques ?

Michal KŠINAN

Historiens et opinion publique : la mémoire slovaque de la naissance de la Tchécoslovaquie

Conclusions, par Antoine MARÈS

 

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Normes et transgressions dans l’espace polonais

Revue des études slaves, tome 90, fascicule 4

Introduction, par Clara Royer

GARNCARZYK Dimitri, Les règles de l’art, le poète et le mathématicien. L’ esthétique normative de Franciszek Xawery Dmochowski et Jan Śniadecki

About Rules in Art, the Poet and the Mathematician. About Franciszek Xawery Dmochowski’s and Jan Śniadecki’s Aesthetic Normativism

RODAK Paweł, les journaux d’Edward Stachura : à la frontière de la vie et de la littérature

Edward Stachura’s Diaries: at the limit between life and literature

CHMURSKI Mateusz, Une trop bruyante intimité ? Kronos de Witold Gombrowicz et sa réception polonaise

Intimacy gone too loud? How Polish literary critics received Kronos from Witold Gombrowicz

SIATKOWSKA-CALLEBAT Kinga, La transgression comme norme ? Relecture(s) d’un texte canonique de la culture polonaise à la fin du XXe et au début du  XXIe siècles

Transgression as a norm? New perspective(s) on a Polish cultural canonical text in the late 20th - early 21st century

********

BELIAKOV Vladimir, Les verbes exprimant la manière de parler en russe

Verbs expressing the “manner of speaking” in Russian

SAVICKIJ Stanislav, Розанов и Монтень: к постановке проблемы

Rozanov and Montaigne: Comparison elements

PANTINA Marina, Publier Joseph de Maistre en URSS dans les années 1930. Le sort des projets de Grigorij Gukovskij et d’Andrej Šebunin (d’après les archives deLiteraturnoe nasledstvo)

Publishing Joseph de Maistre in the USSR in the 1930’s: the fate of Grigorii Gukovskii’s and Andreï Shebunin’s projects (based on the archives of Literaturnoe nasledstvo)

In memoriam

Larissa Zakharova (1977-2019), par Sarah Gruszka

Comptes rendus

Linguistik als diskursive Schnittstelle zwischen Recht, Politik und Konflikt. Studienreihe Schriften zur Slavistik, Martin Henzelmann (ed.), Hamburg, 2018, par Dimitar Vesselinov

Histoire de la traduction littéraire en Europe médiane des origines à 1989,  Antoine Chalvin, Jean-Léon Muller, Katre Talviste, Marie Vrinat-Nikolov (dir.), Rennes, 2019, par Anna Lushenkova Foscolo

Tellier Virginie, l’X de la parole : essai sur le discours du fou dans le récit romantique européen, Paris, 2017, par Laetitia Decourt

Miloš Edi, Antun Radić (1868-1919). Homme de lettres engagé et théoricien du mouvement paysan croate, Paris, 2018, par Philippe Gelez

Galmiche Xavier, William Ritter voyage en Slovaquie (1903-1914). Images d’un pays rêvé, Paris, 2019, par Hélène Martinelli

Liptak L’ubomir, la Slovaquie et l’Europe. Essais et articles, Roman Krakovsky (dir.), Paris, 2019, par Johanna Nowicki

Khorochounova Irina A., Carnets de Kiev 1941-1943. Journal d’une bibliothécaire russe pendant l’occupation allemande, présenté, commenté et traduit du russe par Boris Czerny, préface de Georges Bensoussan, Paris, 2018, par Sophie Cœuré

Quantité
Produit en stock

Price: 33,18 €

Loading Mise à jour du panier...

L’Homme qui parlait avec les étoiles

Milan Rastislav Štefánik, héros franco-slovaque de la Grande Guerre

par Michal KŠIŇAN

ISBN 979-10-96982-08-0, 344 p., index des noms, illustrations en noir et blanc

 

Personnalité hors du commun, Milan Rastislav Štefánik (1880-1919), a parcouru le monde, avant de devenir le héros national slovaque. Peu connu en France, qui est pourtant sa seconde patrie, sa trajectoire n’en a pas moins impressionné ses contemporains, et continue de frapper les esprits. Dès le début du XXe siècle, avant la guerre, il se distingue dans le domaine scientifique. Son ascension politique s’accélère au cours de la Première Guerre mondiale, lorsqu’il devient l’un des dirigeants du mouvement national tchécoslovaque dont l’objectif est de créer un État tchéco-

slovaque après le démembrement de l’Autriche-Hongrie. Fasciné par les inventions technologiques, Štefánik s’engage dans l’aviation en tant que simple soldat et combat sur les fronts occidental et serbe. Il finira la guerre comme général à titre temporaire.

Doué d’un esprit visionnaire en sciences comme en politique, fort de ses multiples expériences, de son éloquence et surtout de son charme, il séduit dans les salons parisiens ou romains ses interlocuteurs ; il les sensibilise à la cause tchécoslovaque dont ils deviennent souvent des partisans en le mettant en contact avec des hommes politiques de premier rang. Štefánik, l’un des pères-fondateurs de la Tchécoslovaquie née en octobre 1918, meurt dans un accident d’avion en rentrant dans son pays natal, en mai 1919. Sa mort prématurée, dont les causes restent objet de polémiques, n’a fait que renforcer sa légende naissante. Cette première biographie scientifique de Štefánik procède en considérant sous plusieurs angles ce personnage excpetionnel, afin de comprendre comment s’est construit son  statut de héros, et d’analyser le mythe qui l’entoure.

 

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Les numéraux en bosniaque, croate, monténégrin et serbe

par Aleksandar STEFANOVIC

EAN 9782720405570, 532 p., 2019

L’ouvrage, en se fondant sur des exemples de la littérature et de la presse de la seconde moitié du XIXe siècle jusqu’à nos jours, mais également sur la langue orale (standard et dialectale), porte sur l’étude des numéraux (ou noms de nombre) du bcms (bosniaque, croate, monténégrin, serbe). Ces derniers forment en effet un vaste groupe et obéissent à des règles multiples, d’une rigueur souvent instable. De plus, les meilleures grammaires ne donnent sur ce sujet que des indications restreintes, isolées, voire bien souvent en contradiction avec l’usage. De nombreuses questions restent alors sans réponse et cette étude vise à rassembler les données qui permettent une identification ainsi qu’une caractérisation grammaticale et sémantique plus aisées desdits numéraux.

Dans la première partie, l’auteur décrit les différents types de noms de nombre et leurs caractéristiques grammaticales, ce qui amène, entre autres, à étudier l’épineux problème de la déclinaison des numéraux et à déduire les deux constructions numériques fondamentales du bcms : la construction partitive et la construction concordante.

La seconde partie présente d’abord l’analyse de la distribution réciproque entre les numéraux et les noms comptables, domaine où la norme est très floue et dans lequel la langue poursuit ses efforts pour introduire un peu de régularité. Elle traite ensuite des accords des numéraux avec les autres éléments de la phrase quantifiante, en abordant plus spécifiquement le problème des accords dits « doubles » (accord grammatical et/ou sémantique du prédicat verbal et des déterminants).

Quantité
Produit en stock

Price: 37,91 €

Loading Mise à jour du panier...

1914, l’Autriche-Hongrie entre en guerre

Récits de soldats et de civils

Revue des études slaves, volume 88, fascicule 4

EAN 9782720405532, 223 p., 2017

sous la direction d’Étienne Boisserie et de Catherine Horel

Introduction, par Étienne Boisserie et Catherine Horel
Hutečka Jiří, “Looking Like the Other Guys”: the 1914 Mobilization as a Masculine Experience in Czech Soldiers’ Writings
« Ressembler aux autres gars ». La mobilisation de 1914 comme expérience de la masculinité dans les écrits des soldats tchèques
Lesti Sante, One Writer, many Writings. The War Diary and Letters of Guerrino Botteri
Un écrivain, de nombreux écrits. Le journal de guerre et les lettres de Guerrino Botteri
Dudeková Kováčová Gabriela, The Silent Majority: Attitudes of Non-Prominent Citizens at the Beginning of the Great War in the Territory of Today’s Slovakia
La majorité silencieuse. Attitudes des citoyens ordinaires au début de la Grande Guerre sur le territoire de l’actuelle Slovaquie
Piahanau Aliaksandr, A Priest at the Front. Jozef Tiso Changing Social Identities in the First World War
Un prêtre au front. Les identités sociales changeantes de Jozef Tiso pendant la Première Guerre mondiale
Dăncilă Andreea, Les lettres privées publiques. Un genre épistolaire ambigu des Roumains de Transylvanie dans la Première Guerre mondiale
Private Public Letters. An Ambiguous Epistolary Genre of the Transyl­vanian Romanians in the First World War
Balázs Eszter, Paris or Weimar? Hungarian Writers’ and Intellectuals’ Early Dilemmas in the Construction of their War Culture During WWI
Paris ou Weimar ? Les premiers dilemmes des écrivains et intellectuels hongrois dans la construction de leur culture de guerre pendant la Première Guerre mondiale
Müller Judith, Stefan Zweig et David Fogel : deux écrivains juifs à Vienne au début de la Première Guerre mondiale
Stefan Zweig and David Fogel: Two Jewish Writers in Vienna at the Dawn of World War One
Dmytrychyn Iryna, La tragédie paysanne dans le récit de guerre ukrainien
The Peasant Tragedy in the Ukrainian War Story
*
*    *
Niqueux Michel, Panorama de la traduction en français des minores russes
Panorama of the Translation in French of the Russian minores
CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE
COMPTES RENDUS
Oguibénine Boris, l’Héritage du lexique indo-européen dans le vocabulaire russe. Première série : compléments au dictionnaire étymologique de la langue russe de Max Vasmer, Paris, 2016, par Anatoly Liberman
Mazon André, Jakobson Roman, la Langue russe, la guerre et la révolution, sous la direction de Catherine Depretto et Sylvie Archaimbault, Paris, 2017, par Roger Comtet
Hasquenoph Sophie, les Français de Moscou et la Révolution russe (1900-1920), l’histoire d’une colonie étrangère à travers les sources religieuses, Ceyzérieu, 2017, par Boris Czerny
Beaune-Gray Danièle, I. M. Grevs. Un historien russe à travers les révolutions (1860-1941), Paris, 2017, par Michel Niqueux
Vernadsky, la France et l’Europe, Guennady Aksenov, Maryse Dennes (eds.), avec la collaboration de Jacques Grinevald, Pessac, 2016, par Ioulia Podoroga
Graceffa Agnès, Une Femme face à l’histoire : itinéraire de Raïssa Bloch, Saint-Pétersbourg-Auschwitz, 1898-1943, Paris, 2017, par Boris Czerny
l’Utopie au quotidien. La vie ordinaire en URSS 1953-1985, Geneviève Piron, Lada Umstätter (dir.), Lausanne, 2017, par Juliette Milbach
Ouvrages reçus (2017)
Résumés

Quantité
Produit en stock

Price: 31,28 €

Loading Mise à jour du panier...

Les Tchèques dans l’Autriche-Hongrie en guerre

ISBN 979-10-96982-03-05, 400 p., cartes, index topographique et index des noms, bibliographie

par Étienne BOISSERIE

« Nous ne croyons plus aucune promesse »

En octobre 1918, l’Autriche-Hongrie implose avant même d’avoir connu sa dernière défaite militaire en Italie. En Pays tchèques, cette crise aboutit à la proclamation de la Tchécoslovaquie, projet politique inexistant quatre ans plus tôt.

Cette transformation révolutionnaire emprunte à des dynamiques militaires, civiles, diplomatiques et politiques dont l’observation permet d’éclairer les forces centripètes et centrifuges qui s’exercent tant en Pays tchèques qu’à l’extérieur de la monarchie habsbourgeoise au cours de la Grande Guerre.

Le présent ouvrage se propose d’observer comment ces dynamiques spatialement distinctes s’articulent pendant quatre années et laissent progressivement place à des synergies qui se combinent au cours des dernières semaines de 1917 et, surtout, du premier semestre 1918.

Étienne Boisserie est maître de conférences HDR à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco, Paris) et membre du CREE. Spécialiste d’histoire slovaque et tchèque, il est l’auteur de plusieurs dizaines d’études sur la fin du XIXe et le début du XXe siècle dans ces régions ainsi que sur certains aspects militaires et civils de la Grande Guerre en Autriche-Hongrie.

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Militaires et diplomates français face à l’Europe médiane

sous la direction de Frédéric Dessberg, Antoine Marès et avec la collaboration d'Isabelle Davion

ISBN 979-10-96982-01-1, 476 pages, illustrations en noir et blanc, index des lieux

Largement considéré comme un angle mort de la vision française, la région qui se trouve entre l'Allemagne et la Russie d'une part, entre la Baltique, l'Adriatique et la mer Noire d'autre part, a eu, en France, des militaires et des diplomates pour médiateurs importants. Ils ont joué un rôle capital dans la construction des savoir français sur l'Europe médiane.

Des universitaires et des chercheurs français ou originaires de cette région - mais aussi des diplomates et des militaires - se sont réunis pour analyser comment ont été élaborées tout au long du XXe siècle, voire à la charnière des XIXe et XXe, ces connaissances, de la Finlande à la Yougoslavie, en passant par la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et la Roumanie. Dans tous les cas, les guerres - qu'il s'agisse de la Première Guerre mondiale, de la Seconde et de la Guerre froide - ou les tensions internationales ont constitué des accélérateurs de la connaissance et de la prise de conscience de l'importance de l'Europe médiane dans l'histoire de l'Europe.

Une des questions centrales abordée ici est de savoir comment les expériences particulières de ces représentants de l'État ont pu se transformer en savoirs plus largement diffusés et peser sur les représentations françaises. Ce volume est aussi l'occasion d'une approche prosopographique des acteurs de ces relations bilatérales ou multilatérales tout en éclairant la politique extérieure française, du début à la fin du siècle dernier, et en illustrant à travers des trajectoires individuelles le fonctionement des élites de l'État confrontées aux mondes étrangers.

 

 

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier...

Les nouvelles élites tchécoslovaques

Une formation française (1900 - 1950)

par Jiri HNILICA, préface Pascal Ory, postface Antoine Marès

ISBN 978-2-7204-0536-5, 404 p., ill. noir et blanc, tables, cartes, index des noms

La fin de la Première Guerre mondiale et la création des nouveaux États en Europe centrale ont donné lieu à une accélération inattendue de l'emploi du culturel dans la diplomatie. Les relations entre la France et la Tchécoslovaquie présentent à cet égard un cas exemplaire. Sortant de la chronologie politique traditionnelle, le présent ouvrage englobe un demi-siècle d'histoire riche et tourmentée depuis la période francophile sans ombre des années 1900 - 1920 jusqu'aux années sombres qui ont suivi les accords de Munich. Il étudie le cadre général de la politique culturelle et scolaire et des études de cas. L'attention porte sur l'influence française "direct" jouée en Tchécoslovaquie grâce à l'Institut français de Prague ou au Lycée français, et à la concurrence qui en découle. Sont aussi abordés la formation en France des nouvelles élites tchécoslovaques, la surprenante création de section spéciales dans des lycées de France, notamment à Dijon, un système de bourses destinées non seulement aux étudiants, mais aussi aux représentants des élites diplomatiques et militaires. Le livre croise sources françaises et tchèques, il analyse aussi bien l'histoire politique que les trajectoires individuelles et revisite les mythes sur les relations franco-tchèque.

Jiri Hnilica, enseignant-chercheur, dirige le département d'Histoire à la Faculté pédagogique de l'Université Charles de Prague. Cet ouvrage est issu de sa thèse en cotutelle soutenue en 2012 à l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.

Quantité
Produit en stock

Price: 28,43 €

Loading Mise à jour du panier...

L’exil de Jan Cep, un écrivain tchèque en France

par Jan ZATLOUKAL

ISBN 978-2-7204-0529-7, 424 p., illustrations, index des noms

"Une nuit du mois d'août, sous la pleine lune, je franchissais secrètement, à quatre pattes, la frontière entre la Bohême et la Bavière - une pauvre serviette pour tout bagage. "Ainsi l'écrivain tchèque Jan Cep (1902-1974) évoque-t-il dans son essai autobiographique Ma soeur l'angoisse la façon dont, le 15 août 1948, il a fui la Tchécoslovaquie devenue communiste six mois auparavant.

Il choisit tout naturellement la France pour sa "deuxième patrie", cette France qu'il crut bien connaître et qui lui donna de précieuses amitiés littéraires dans les figures d'Henri Pourrat et de Georges Bernanos, dont il traduisit les oeuvres, et aussi une famille après son mariage en 1954 avec la fille du critique littéraire Charles Du Bos. Or, l'exil s'avère pur Cep, comme pour tant d'autres écrivains de l'Europe centrale et de l'Est, une rude épreuve essentielle. Comment la supporta-t-il ? Quel accueil la France d'après-guerre lui réserva-t-elle ? pourquoi ne parvint-il pas à accomplir son rêve de devenir écrivain d'expression française ? Quelles traces ce bouleversement de l'exil laissa-t-il dans sa création littéraire ? Telles sont les questions auxquelles la monographie de Jan Zatloukal apporte les réponses et tâche ainsi de refermer la lacune représentée par l'exil dans la biographie de l'écrivain tchèque, aussi bien que dans les relations culturelles entre ses deux "patries".

Quantité
Produit en stock

Price: 26,54 €

Loading Mise à jour du panier...

L’invention de la Sibérie par les voyageurs et écrivains français (XVIIIe-XIXe siècles)

ouvrage publié sous la direction de Sarga Moussa et Alexandre Stroev

ISBN 978-2-7204-0525-9, 234 p., illustrations, index, 2014

C'est au siècle des Lumières que s'invente la Sibérie comme objet de savoir troublant et fascinant. Vue de l'Occident, la Sibérie incarne la Russie à l'extrême. Mais comment concilier la présence de populations "barbares" avec le mythe du Bon Sauvage ? Comment faire coexister l'importance des rituels d'hospitalité, dont rendent compte des voyageurs avec le discours sur le despotisme éclairé dans l'empire du knout ? Comment, enfin, comprendre que cette région soit une terre d'exil et de châtiment, alors même qu'elle véhicule des représentations idéalisantes, voire utopiques ? Les approches littéraires, historiques et ethnologiques de chercheurs venus de Russie et de France se complètent pour faire sortir de l'ombre un vaste corpus de récits de voyage, de mémoires, de romans, de drames et d'articles de presse consacrés à la Sibérie aux XVIIIe et XIXe siècles.

Quantité
Produit en stock

Price: 18,90 €

Loading Mise à jour du panier...

Miroirs brisés : récits régionaux et imaginaires croisés sur le territoire slovaque

publié sous la direction d'Étienne Boisserie & Clara Royer

 Cultures d'Europe centrale, hors-série n° 7

ISBN  978-2-7204-0476-4, 2011, 315 p., illustrations en noir et en couleur

Lorsqu’au début du xxe siècle, quelques patriotes entreprirent d’écrire une histoire « slovaque », ils en avaient une conception bien sommaire reposant sur le territoire d’un slovenské etnikum grossièrement construit. La représentation « nationale » ne correspondait alors pas à ce qui allait devenir le cadre territorial de référence, la Slovaquie actuelle. Au moment des changements politiques et frontaliers des années 1918-1920, un nouveau récit historique s’élabora . Dès lors, et tout au long du xxe siècle, grande fut la tentation d’évacuer certaines dimensions de l’appartenance millénaire du territoire slovaque au royaume de Hongrie et d’en taire la construction par apports et installations successifs : de nouveaux récits gommèrent tout ou partie du complexe héritage politique, symbolique, culturel, architectural, littéraire et religieux, sous prétexte qu’il témoignait insuffisamment d’une vie « nationale », qu’elle fût slovaque ou tchécoslovaque.
À bien y regarder, cette diversité marqua le territoire et les hommes par les cadres mentaux, juridiques, politiques et sociaux qu’elle imposait et elle continua d’irriguer culturellement et politiquement l’entre-deux-guerres. Ce volume présente des contributions qui reflètent cette richesse et cette diversité sociale et culturelle.

Quantité
Produit en stock

Price: 17,06 €

Loading Mise à jour du panier...

La Colonie tchécoslovaque

Une histoire de l'immigration tchèque et slovaque en France (1914-1940)

par Jean-Philippe NAMONT

ISBN 978-2-7204-0482-5, 2011, 416 p., illustrations en noir et blanc

En août 1914, dès la déclaration de guerre, quelques centaines de tchèques parisiens créent une Colonie qui les fédère et s’engagent dans la Légion étrangère pour combattre aux côtés de la France. Cet épisode rappelle que Paris accueille depuis quelques décennies des tailleurs, des restaurateurs et des ouvriers tchèques.

À partir de 1920, un flux migratoire inédit conduit des dizaines de milliers de tchèques et de Slovaques à venir en France. mineurs, ouvriers dans l’industrie et l’agriculture, commerçants, ils travaillent et vivent à Paris, Argenteuil, Gennevilliers, mais aussi à Merlebach en Moselle, à Méricourt près de Lens, à Vianne (Lot-et-Garonne), La Grand’Combe (Gard), Potigny (Calvados) ou encore à Lyon et Bordeaux.
La Colonie de 1914 devient vite une vaste fédération d’associations qui organise des activités sociales (aides aux chômeurs, aux malades, aux familles) et culturelles (théâtre, écoles, journaux). Elle réunit aussi les tchécoslovaques de France autour de lieux de mémoire communs, de projets comme la construction d’une maison tchécoslovaque à Paris ; elle les mobilise enfin quand en 1938 la Tchécoslovaquie est menacée.
Jean-Philippe Namont est chercheur associé au CNRS/IRICE – Paris 1, agrégé et docteur en histoire. Sa thèse sur la " Colonie tchécoslovaque en France entre 1914 et 1940 " qui s’appuie sur la confrontation de sources tchèques, slovaques et françaises souvent inédites et dont cet ouvrage est issu, a obtenu le prix Václav Černý, décerné par l’ambassade de la République tchèque en France.

Quantité
Produit en stock

Price: 26,54 €

Loading Mise à jour du panier...

Lieux de mémoire en Europe centrale

publié sous la direction de Antoine Marès, postface Michel Bernard

ISBN 978-2-7204-0455-9, 2009, 199 p., planches hors texte en couleur

Depuis l’ouvrage monumental dirigé par Pierre Nora entre 1984 et 1992, le concept de Lieux de mémoire a essaimé dans toute l’Europe. Même si l’Europe centrale demeure encore trop souvent un angle mort de la vision française, alors qu’elle fait partie de l’Union européenne depuis mai 2004, les textes ici rassemblés d’historiens slovaques, tchèques et français voudraient montrer toute la richesse, non seulement de cette thématique, mais aussi de la recherche la plus récente sur la région.

À travers les hauteurs de Bohême, sur la colline de Devín – proche de Bratislava et d’où l’on peut contempler à la fois la République tchèque, l’Autriche, la Slovaquie et la Hongrie –, sur le champ de bataille d’Austerlitz (Slavkov) ou parmi les monuments funéraires les plus symboliques des Pays tchèques, de Slovaquie et de Budapest, ce livre est une invitation à découvrir l’Europe centrale, dans sa complexité et ses contradictions.
Comment a-t-on construit et déconstruit les identités nationales ? Comment a-t-on géré ou gère-t-on aujourd’hui la mémoire des passés douloureux, qu’il s’agisse de la Shoah ou du passé communiste ? Quels liens peut-on établir entre la singularité centre-européenne et le reste de l’Europe ? Quelles relations symboliques les Tchèques ont-ils entretenues avec la France ? Voici quelques-unes des questions auxquelles ce volume tente de répondre par l’exemple, allant du XIXe siècle au temps présent, à la fois dans le dépaysement et en vue d’une réflexion qui est en fait commune aux Européens d’aujourd’hui.

Quantité
Produit en stock

Price: 18,96 €

Loading Mise à jour du panier...

Lieux communs de la multiculturalité urbaine en Europe centrale

publié sous la direction de Delphine Bechtel, Xavier Galmiche et Clara Royer

Cultures d'Europe centrale n° 8, 2009, 249 p

Les villes d’Europe centrale sont caractérisées par leur multiculturalité. Celle-ci s’est cristallisée, dans les expériences concrètes de ses habitants ou dans les représentations qui en ont été retenues, à travers des images où émergent des lieux communs : objets, lieux ou situations-types, mais aussi clichés, stéréotypes, emblèmes, discours et récits codés.

Les études ici rassemblées abordent ces lieux communs par des analyses thématiques (la toponymie, les interférences linguistiques, les motifs romanesques de la mixité), ou en s’attachant à un aspect concret de la réalité socioculturelle de certaines villes (Berlin, Prague, Budapest, Varsovie, Lviv, Czernowitz, Brody) ou régions (Bohême, Silésie, Galicie, Biélorussie, Moldavie et Valachie, Hongrie, Slovaquie) emblématiques.

Quantité
Le produit n'est pas en stock

Price: 15,17 €

T. G. Masaryk

Un intellectuel européen en politique, 1850-1937

édité par Marie-Élizabeth Ducreux & Antoine Marès, textes rassemblés par Alain Soubigou

ISBN 978-2-7204-0429-0, 2007, 248 p.

Tomas Garrigue Masaryk (7 mars 1850-14 septembre 1937) a connu en Tchécoslovaquie une éclipse de près de quarante ans, bien qu’il l’ait présidée de 1918 à 1935. Cette amnésie a pris fin en 1989 avec la « Révolution de velours », au cours de laquelle la personnalité de Václav Havel et son accession à la présidence ont été considérées comme le fil renoué avec la Première République masarykienne. La complexité de cette grande figure européenne a toujours suscité débat et le présent ouvrage participe d’un effort de compréhension de la trajectoire d’un des hommes les plus importants et les plus complexes de son époque. Complexité de sa formation intellectuelle tout d’abord, parce qu’il a puisé à des sources multiples : il est tout à la fois philosophe, sociologue, essayiste. Complexité aussi de sa pensée, qui n’est pas un système clos, et qui a eu cette particularité qu’elle s’est aussi exercée dans le champ politique. Complexité enfin de sa vie et de ses multiples avatars.

Il faut redécouvrir ce Masaryk largement méconnu en France, à la fois comme Européen d’Europe centrale et comme grand Européen de son temps. Il est encore plus urgent d’apprécier son héritage intellectuel et politique. Aux côtés d’Aristide Briand, c’est à Masaryk qu’un certain nombre d’intellectuels pensaient quand ils cherchaient une autorité digne de présider l’Europe à laquelle on rêvait à la fin des années 1920. Aujourd’hui, le temps est venu de le réintégrer dans une histoire politique et intellectuelle du xxe siècle renouvelée, et de donner une place à sa pensée dans une Europe qui doute et qui se cherche.

Quantité
Produit en stock

Price: 15,17 €

Loading Mise à jour du panier...

Le voyage dans les confins

publié sous la direction de Delphine Bechtel & Xavier Galmiche

Cultures d'Europe centrale, n° 3, 2002, 247 p.

Territoires à la frontière, les confins représentent un ailleurs géographique mais aussi poétique, cristallisant et parfois renversant l’opposition entre le « centre » et la « périphérie ». Dans les pays d’Europe centrale, il y va souvent d’un mythe collectif : le rêve des Allemands et des Autrichiens sur la Galicie, des Polonais sur la Lituanie ou l’Ukraine, des Tchèques sur la Slovaquie, des Hongrois sur la Transylvanie, des Juifs assimilés sur le monde de la culture yiddish, pour n’en citer que quelques exemples. Le récit de voyage vers les confins, départ d’un centre oppressant vers un « ailleurs » salutaire, reposant sur la nostal gie d’un pays à la fois proche et lointain, d’une « patrie personnelle », exprime à travers un genre littéraire particulier cette aspiration au ressourcement géographique et spirituel. Études de cas d’artistes, d’essayistes et d’écrivains allemands et autrichiens (Döblin, Däubler, Franzos, Schnitzler), hongrois (Németh), tchèques, yiddishophones (Peretz, Anski), polonais (Schulz, Kossak-Szczucka), russe (Sigismund Krzyzanowski), mais aussi francophones (Simenon, Ritter).

 

Quantité
Produit en stock

Price: 11,37 €

Loading Mise à jour du panier...

Petite histoire des Pays tchèques

par Otto URBAN, traduit du tchèque par Milena Braud

ISBN 978-2-7204-0318-7, 1996, 144 p., 3 cartes

 

La République tchèque est née le 1er janvier 1993, renouant avec les frontières de l'ancien royaume de Bohême dont la création remonte au Xe siècle et rompant avec l'État tchécoslovaque créé en 1918. D'État multinational, il devenait ainsi purement tchèque.

Sous une forme synthétique, cet ouvrage apporte un éclairage original sur les racines complexes de la réalité contemporaine. Otto Urban, professeur d'histoire à la prestigieuse Université Charles de Prague, a consacré l'essentiel de ses travaux au XIXe siècle. Mais il a voulu donner ici une vision globale du passé de cet espace tchèque qu'il qualifie de "toit de l'Europe". Il en montre bien les ruptures et les continuités à travers les événements qui le dépassent : la guerre de Trente Ans, la Révolution de 1848, la Première Guerre mondiale d'où a émergé la Tchécoslovaquie, Munich et ses suites désastreuses... L'histoire tchèque est calquée sur les grandes scansions de l'histoire européenne et les vagues artistiques qui, depuis le Moyen Âge, balaient le continent d'ouest en est.

Otto Urban nous démontre à quel point les Pays tchèques (Bohême, Moravie et Silésie) sont une partie intégrante de l'Occident.

Quantité
Produit en stock

Price: 13,27 €

Loading Mise à jour du panier...

Munich 1938 : mythes et réalités

Revue des études slaves, tome 52, fascicules 1-2

publié sous la direction de Antoine Marès

1979, 256 p.

Documents André Mazon
MILLET Y., L’Institut d’Etudes Slaves et la Tchécoslovaquie
La Tchécoslovaquie, objet des relations internationales
DUROSELLE J.-B., Introduction générale
ADAM M., La Hongrie et la Tchécoslovaquie
BATOWSKI H., La politique polonaise et la Tchécoslovaquie
ADAMTHWAITE A.P., Le facteur militaire dans la décision franco-britannique avant Munich
DU REAU E., Edouard Daladier et les problèmes de mobilisation industrielle au moment de Munich
RHODE G., La situation en Allemagne en 1938 et la question des nationalités en Tchécoslovaquie >
MARES A., La question tchécoslovaque devant l’opinion française en 1938 (
Les réalités tchécoslovaques en 1938
MICHEL B., L’ambassadeur Osusky et son action en France
Dossier Necas
SNEJDAREK A., La Tchécoslovaquie à la veille de Munich : la situation intérieure
TEICHOVA A., Munich 1938, une réappréciation économique
LEMBERG H., La question allemande à l’intérieur de la Tchécoslovaquie
HAUNER M., La Tchécoslovaquie en tant que facteur militaire
RUPNIK J., Le parti communiste en Tchécoslovaquie
GIRAULT R., En guise de conclusion
Témoignages : Armand Bérard, † Jean Chauvel, Jean Daridan, René Massigli, Charles Tillon
Cartes : la répartition géographique de la minorité allemande en Tchécoslovaquie
Les annexions d’octobre 1938 à mars 1939

Quantité
Produit en stock

Price: 17,06 €

Loading Mise à jour du panier...
LoadingMise à jour...