Arts graphiques

Panier

Votre panier est vide
Visiter la boutique

À l’aube de la Russie moscovite. Serge de Radonège et André Roublev

par Pierre GONNEAU

ISBN  978-2-7204-0435-1, 2007, 368 p., 24 planches hors texte en couleur

Légendes et images (XIVe-XVIIe siècles)

Serge de Radonège († 1392) et André Roublev († v. 1430) sont connus de tous ceux qui s’intéressent à la spiritualité et à l’art sacré russes. Réformateur de la vie religieuse, saint charismatique protecteur de l’orthodoxie et de la dynastie moscovite, Serge est surtout le fondateur de l’abbaye (Laure) de la Trinité qui, depuis 1342, est l’un des cœurs battants de l’identité russe. C’est pour l’ornementation de l’abbatiale du monastère, construite entre 1422 et 1427, que Roublev peignit la fameuse icône de la Trinité, sans doute l’image russe médiévale la plus diffusée dans le monde. « Pour comprendre la Russie, il faut comprendre la Laure, pour pénétrer dans la Laure, il faut étudier avec la plus grande attention son fondateur » écrivait en 1919 Pavel Florenskij, intellectuel et religieux, moine et ingénieur, mystique défenseur d’une idéale synthèse entre cénobitisme et communisme. Il ajoutait que si la fameuse icône de la Trinité est, certes, due au pinceau de Roublev, son véitable auteur est Serge, qui a su régénérer le mouvement monastique en Russie.
Ce livre rassemble le dossier des sources concernant Serge de Radonège et André Roublev. La partie la plus importante est consacrée à la traduction de la Vie de Serge, à partir du manuscrit dit de la Vie enluminée (v. 1589- 1592) qui comprend plus de six cents images. Les données des chroniques et des rares documents d’archives contemporains de l’existence de Serge ont été croisées avec le récit hagiographique. Parallèlement, les enluminures du manuscrit ont été rapprochées des autres images dépeignant Serge, en particulier des icônes.
La même approche comparative est appliquée aux notices de chroniques, les documents d’archives et les textes hagiographiques qui permettent de retracer – en pointillés – la carrière de peintre de Roublev, qui attestent de sa réputation de sainteté et qui montrent la renommée dont jouissait son œuvre.

Quantité
Produit en stock

Price: 22,75 €

Loading Mise à jour du panier…

Indisponible – Paris – capitale culturelle de l’Europe centrale ?

édité par Maria Delaperrière & Antoine Marès

ISBN 978-2-7204-0329-3, 1997, 240 p., 16 planches hors texte

Polonais, Tchèques, Slovaques, Hongrois, Roumains, Bulgares… ont été attirés par la Ville Lumière qui brillait encore entre 1918 et 1939, à leurs yeux, de tout son éclat. Paris, métaphore de la France, était la capitale de l’initiation et de la légitimation littéraire ou artistique.

Le lecteur reconnaîtra les noms des écrivains roumains Ionesco et Cioran, des Polonais Tadeusz Makowski et Jozef Czapski, des Hongrois Sandor Marai et Nicolas Schoeffer, des peintres tchèques Kupka et Sima, du photographe slovaque François Kollar…

Ce recueil de textes montre la richesse des regards, allant de l’admiration éperdue au rejet. En offrant un miroir à la culture française, il contribue à mieux connaître l’influence de l France en Europe centrale ; il permet de découvrir aussi ceux sans qui Paris n’aurait pas été Paris.

Quantité
Le produit n’est pas en stock

Price: 0,00 €

La Russie et l’Antiquité. La littérature et les arts. XIXe-XXe siècles

Revue des études slaves, tome 87, fascicule 1

publié sous la direction de Nadia Podzemskaia

ISBN 978-2-7204-0541-9, 126 pages, illustrations en noir et blanc

Introduction, “Héros de l’image” par Nadia PODZEMSKAIA

MAZUR Natalia, Alcibiade et son image : à propos d’une épigramme d’Evgenij Baratynskij
BRAGINSKAJA Nina, binômes, opposition, répétition, contraste : les racines mythologiques des catégories esthétiques d’Ol′ga Frejdenberg
CAYE Pierre, “Cose antichissime, e nuove a’ moderni animi” : Alberti et l’antique selon Vasilij Zubov
PODZEMSKAIA Nadia, le parcours scientifique d’Aleksandr Gabričevskij et son Esthétique du vase
ЗАГЯНСКАЯ Галина, концепция древнегреческого рельефа как основа теории художественной формы Владимира Фаворского: материалы к истории формального метода в России
Vladimir Favorsky, his Views on Classical Antiquity Tra ditions and his Theory of Greek relief: Towards a Story of the Formal Method in Russia

MEDVEDKOVA Olga, André Grabar et la filiation entre l’art antique, l’art byzantin et russe ancien dans l’historiographie russe

Comptes rendus

Mouchard Florent, la Maison de Smolensk, une dynastie princière du Moyen Âge russe (1125-1404), Paris, 2015, par Gail Lenhoff

L’invention de la Sibérie par les voyageurs et écrivains français (XVIIe-XIXe siècles), sous la direction de Sarga Moussa et Alexandre Stroev, Paris, 2014, par Michel Mervaud

Quantité
Produit en stock

Price: 18,95 €

Loading Mise à jour du panier…

Le pinceau, la faucille et le marteau

Les peintres et le pouvoir en Union soviétique de 1953 à 1989

par Irène SEMENOFF-THAN-CHANSKY, préface Basile Kerblay

ISBN 978-2-7204-0286-9, 1993, 328 p., 16 planches hors texte

Les peintres soviétiques ont été parmi les premiers, à côté des écrivains dissidents, à ébranler la toute-puissance du totalitarisme soviétique. Enfermés jusqu’en 1956 dans le carcan du « réalisme socialiste », fonctionnarisés au sein d’une bureaucratie omniprésente, les artistes ne tardent pas à entrer en conflit violent avec le pouvoir. Celui-ci est bien conscient de la menace : Khrouchtchev lui-même n’hésite pas à proclamer en décembre 1962 : « Pour les questions d’art, je suis staliniste » et à déclarer explicitement la guerre aux artistes. En 1974, une exposition de peintres non conformistes est anéantie sous les bulldozers.

Courroie de transmission de la tyrannie étatique, l’Union des artistes est pourtant bientôt contrainte à la réforme et doit réduire sa pression sur les peintres, pour en venir avec la perestroïka à un abandon de toute référence eu Parti et au réalisme socialiste.

Il existe de nombreuses études sur l’art soviétique officiel et sur l’art non conformiste, mais l’originalité de cet ouvrage est de présenter, au-delà de l’histoire, une véritable sociographie du milieu des peintres soviétiques et d’analyser, pour la première fois, à travers les institutions, les rapports du pouvoir et de l’art. Irène Semenoff-Tian-Chansky fait ici oeuvre de sociologue et de politologue, dans un domaine qui jusqu’ici n’avait pas été exploré sous cet angle.

 

Quantité
Produit en stock

Price: 18,96 €

Loading Mise à jour du panier…

Les révolutions russes de 1917. Enjeux politiques et artistiques

Revue des études slaves, volume 90, fascicule 1-2

sous la direction de Marie-Christine Autant-Mathieu et Alexandre Lavrov

EAN 9782720405600, 320 p., illustrations en noir & blanc

 

Introduction, par Marie-Christine Autant-Mathieu et Aleksandr Lavrov

Kolonitskii Boris, Matskevich Maria, Память о «неиспользованном» юбилее 100-летие революции в восприятии жителей России

   The Memory of an “unused” Centenary of the Revolution in the Perception of the Russian Population

Gonneau Pierre, Honneur aux vaincus : commémorations des généraux blancs dans la Russie actuelle

   Honor to the Vanquished: Commemoration of White Generals in Today’s Russia

DISCOURS POLITIQUES ET ENJEUX SOCIÉTAUX

Häfner Lutz, Revolutionary Defencism as a cul-de-sac ? Socialist Parties and the Question of War and Peace in the Russian Revolution of 1917/18

   Le défensisme révolutionnaire comme cul-de-sac ? Les partis socialistes et la question de la guerre et de la paix dans la révolution russe de 1917-18

Koustova Emilia, Le 1er mai 1917 ou la révolution russe en quête d’une union impossible

   May 1st 1917 or the Russian Revolution in Search for an Impossible Union

Archaimbault Sylvie, Discipliner la langue révolutionnée

   Put the Revolutionary Language under Control

Pletneva Aleksandra, Языковая архаика революционной эпохи

   Language Archaism in the Revolutionary Period

Tissier Michel, Une propagande déphasée : les discours révolutionnaires sur « l’autonomie » dans les brochures russes de 1917

   An out-of-touch Propaganda: the Political Discourse on “autonomy”in Russian Pamphlets of the 1917 Revolution

Pushkareva Natalia, «Близится революция, созвучная пролетарской» Россия до и после 1917-го года как полигон конструирования новой сексуальной культуры

   “A Revolution is coming that Echoes the Proletarian”. Russia before and after 1917 and the Construction of a New sexual Culture

Depretto Catherine, Révolution française de 1789 contre Temps des troubles russe : paradigmes de lecture de 1917

   Interpreting the Russian Revolution of 1917: French Revolution of 1789 versus Russian Time of Troubles

Liarskii Aleksandr, Освоение революции : o некоторых индивидуальных стратегиях осознания молодым поколением новой реальности

   Assimilating Revolution: How the Young Generation perceived the Events of 1917 ?

LE CHANTIER D’UNE NOUVELLE CULTURE

Scherrer Jutta, Le Proletkul′t : des origines théoriques à la pratique révolutionnaire

   The Proletkul′t: from Theoretical Origins to Revolutionary Practice.

Sinichkina Daria, La révolution, le peuple, la culture : Nikolaj Kljuev en 1919

   Popular Culture, Revolutionary Culture: Nikolay Klyuev in 1919

Autant-Mathieu Marie-Christine, De l’autogestion revendiquée à la nationalisation imposée. Le patrimoine théâtral russe entre 1917 et 1922

   From the Claimed Selfmanagement to the imposed Nationalization. Russian Theatrical Heritage between 1917-1922

Podzemskaia Nadia, Vasilij Kandinskij et la Section IZO (1918-1920) : notes sur la fondation des Ateliers nationaux d’art libres

   Vassily Kandinsky and IZO Section (1918-1920): Notes on the Foundation of the Free State Art Studios

Jurgenson Luba, Les avant-gardes littéraires à l’épreuve de la Révolution

   Literary Avant-Gardes in the Face of the Revolution

Jaccard Jean-Philippe, Un « Février théâtral » pour les dix ans d’Octobre : la réponse « de gauche » de Terent′ev à Mejerxol′d

   A “Theatrical February” for the Tenth Anniversary of October: Terentev’s “Left” Answer to Meyerhold

Bulgakowa Oksana, 1917-1927: Russian Film between the Old and the New: Genres, Narratives and Bodies

   1917-1927 : Films russes entre l’ancien et le nouveau : genres, récits et corps

CODA

Tokarev Dimitri, L’histoire, la politique et la mort dans le Journal d’un philosophe (1917-1920) d’Alexandre Kojève

   History, Politics and Death in the Diary of a philosopher (1917-1920) by Alexandre Kojève

Warchol Lidwine, La Première Guerre mondiale dans la construction intellectuelle d’André Mazon : du front d’Orient à la Russie bolchevique (1915-1919)

   The linguist André Mazon and the First World War: from the Eastern Front to Bolshevik Russia (1915-1919)

 

Quantité
Produit en stock

Price: 42,65 €

Loading Mise à jour du panier…

L’illustration en Europe centrale aux XIXe et XXe siècles

publié sous la direction de Markéta Theinhardt & Pierre Brullé

Cultures d’Europe centrale, n° 6, 2006, 248 p.

Textes réunis par Markéta Theinhardt et Pierre Brullé, 2006, 248 p.
Au xixe et au xxe siècle, l’art de l’illustration a connu un développement remarquable dans le monde occidental, en particulier en Europe centrale. Cette évolution a été favorisée non seulement par le progrès technique des moyens de reproduction mais aussi par le changement considérable des conceptions esthétiques qui devait aboutir à la fin du xixe siècle, dans cette aire culturelle riche et complexe, à des réformes profondes de l’enseignement artistique et à la fondation des « sécessions », accordant une plus grande importance aux arts graphiques.
L’illustration a aussi joué un rôle capital dès le début du xixe siècle dans les tentatives d’élaboration d’esthétiques nationales.

Couvrant le vaste espace culturel des pays centre-européens, avec l’Allemagne, l’Autriche, la Pologne, la Hongrie, les Pays tchèques, et une période qui va du Biedermeier jusqu’à la seconde moitié du xxe siècle, le volume rassemble des essais très divers qui s’intéressent, entre autres, à l’adéquation de l’image et du texte, à la décoration du livre, aux relations de l’illustrateur avec ses commanditaires ou son public… Riche en informations et en analyses précises, il révèle des caractéristiques fondamentales de l’illustration centre-européenne moderne, à travers l’étude d’ensembles marquants, parfois inédits ou pour le moins peu connus.

Quantité
Produit en stock

Price: 17,06 €

Loading Mise à jour du panier…

Stanislas Auguste, dernier roi de Pologne

Collectionneur et mécène dans l’Europe des Lumières

publié sous la direction de Małgorzata Maria Grąbczewska

ISBN 978-2-7204-05000-6, 150 p., 2013

En France puis en Pologne, l’année 2011 fut le théâtre de deux expositions importantes consacrées à Stanislas Auguste, figure fascinante dans l’Europe de la fin du XVIIIe siècle ; l’une au musée national du palais de Compiègne présenta le roi Stanislas Auguste, en tant que collectionneur et mécène, la seconde au château royal de Varsovie se concentra plus particulièrement sur le rôle du dernier roi de Pologne dans toutes ses activités, politique, économique, sociale et artistique.

Le colloque, organisé à Paris le 29 avril 2011 à l’INHA, avait pour ambition d’élargir la vision que l’historiographie avait laissée de ce roi, largement contesté au XIXe siècle, et de montrer combien ce monarque éclairé, si proche culturellement de ses voisins, fut à l’origine notamment de la première constitution d’une nation européenne en 1791. Des contributions d’historiens et d’historiens d’art rappellent le climat politique et social dans lequel Stanislas Auguste a été élu puis dans lequel il a régné. Son éducation artistique, durant ses années de jeunesse, le marquèrent profondément et plusieurs essais furent consacrées à sa formation, à ses relations avec les artistes et à son goût profond pour les arts qui en fit un des grands collectionneurs de la fin du XVIIIe siècle et l’un des grands mécènes laissant en héritage à la Pologne œuvres d’art et décors intérieurs réalisés par les plus grands artistes de l’époque.

Quantité
Produit en stock

Price: 15,16 €

Loading Mise à jour du panier…

Un peintre d’icônes – le père Grégoire Krug

Cahiers de l’émigration russe n° 6

publié sous la direction de Jean-Claude Marcadé

ISBN  978-2-7204-0350-7, 2001, 64 p., 32 illustrations en noir et blanc et en couleur

Quantité
Produit en stock

Price: 5,69 €

Loading Mise à jour du panier…
LoadingMise à jour…