ÉPUISÉ – La Pologne multiculturelle

publié sous la direction de M. Delaperrière et F. Ziejka

ISBN 978-2-7204-0472-6, 250 p., ill. en couleur, index

L'histoire de la Pologne est indissociable de celle des nombreuses minorités nationales, ethniques et religieuses qui au cours des siècles ont partagé les mêmes territoires et souvent un même destin.

Ces minorités ont vécu des périodes orageuses, des conflits fratricides, avant de subir les assauts exterminateurs de deux totalitarismes.

Qu'en est-il aujourd'hui de cette identité multiple, bafouée, oubliée et souvent mutilée ?

C'est dans une perspective à la fois historique, sociopolitique et littéraire que ce volume propose un bilan substantiel et s'interroge sur l'avenir.

 

Price: 0,00 €

Pensée et culture en Pologne, XXe et XXIe siècles

Revue des études slaves, tome 85, fascicule 4

publié sous la direction de Maria Delaperrière

ISBN 978-2-7204-0535-8

WALAS Teresa, La culture en Pologne du communisme au postcommunisme

MISKIEWICZ Violetta, La philosophie polonaise au XXe siècle : autour d'un paradigme perdu

ZAWADZKI Andrzej, Du texte au contexte : changements dans la théorie littéraire en Pologne ces vingt dernières années

BOLECKI Wlodzimierz, Représentation - Expérience historique - Littérature moderne

CHAUVIN Danièle, "Le temps des fils". Sur quelques figures bibliques dans la littérature polonaise contemporaine

MASLOWSKI Michel, Changement du paradigme : le théatre polonais avant et après 1989

Hors thème :
MENANTAUD Henri, Qualification grammaticale des lexèmes invariables représentés par le segment 'nie' en polonais
KILESSO Tetyana, Majdan : la place emblématique de Kiev. Histoire, architecture, société

 

Old Price: 28,43 €

Price: 27,00 €

You save: 1,43 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La Pologne en France

Essai d'une bibliographie raisonnée par Jean Lorentowicz, tome I : Littérature - théâtre – beaux-arts

Old Price: 11,37 €

Price: 10,80 €

You save: 0,57 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Stanislas Auguste, dernier roi de Pologne

Collectionneur et mécène dans l'Europe des Lumières

publié sous la direction de Małgorzata Maria Grąbczewska

ISBN 978-2-7204-05000-6, 150 p., 2013

En France puis en Pologne, l’année 2011 fut le théâtre de deux expositions importantes consacrées à Stanislas Auguste, figure fascinante dans l’Europe de la fin du XVIIIe siècle ; l’une au musée national du palais de Compiègne présenta le roi Stanislas Auguste, en tant que collectionneur et mécène, la seconde au château royal de Varsovie se concentra plus particulièrement sur le rôle du dernier roi de Pologne dans toutes ses activités, politique, économique, sociale et artistique.

Le colloque, organisé à Paris le 29 avril 2011 à l’INHA, avait pour ambition d’élargir la vision que l’historiographie avait laissée de ce roi, largement contesté au XIXe siècle, et de montrer combien ce monarque éclairé, si proche culturellement de ses voisins, fut à l’origine notamment de la première constitution d’une nation européenne en 1791. Des contributions d’historiens et d’historiens d’art rappellent le climat politique et social dans lequel Stanislas Auguste a été élu puis dans lequel il a régné. Son éducation artistique, durant ses années de jeunesse, le marquèrent profondément et plusieurs essais furent consacrées à sa formation, à ses relations avec les artistes et à son goût profond pour les arts qui en fit un des grands collectionneurs de la fin du XVIIIe siècle et l’un des grands mécènes laissant en héritage à la Pologne œuvres d’art et décors intérieurs réalisés par les plus grands artistes de l’époque.

Old Price: 15,16 €

Price: 14,40 €

You save: 0,76 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Minorités littéraires (et autres) en Pologne

publié sous la direction de Agnieszka Grudzińska & Kinga Siatkowska-Callebat

Cultures d'Europe centrale, hors-série n° 8, 200 p., 2012, 24 planches hors-texte n & b et couleur

ISBN 978-2-7204-0488-7

Cette publication se propose de porter un regard neuf sur la question de l’identité polonaise considérée comme le point de rencontre de plusieurs facteurs, traditions et cultures. La réflexion autour du thème des minorités au sens large (minorités littéraires, sexuelles, ethniques...) associe diverses approches qui puisent dans la critique littéraire, la sociologie, l’histoire et différents domaines artistiques.

L’image de la Pologne qui en ressort est celle d’un pays en évolution, en constant mouvement et qui s’efforce de sauvegarder le modèle homogène de l’identité mis à l’épreuve après 1989. Les textes dévoilent des pans entiers de la recherche, de l’art et des préoccupations sociales présents en Pologne, des phénomènes politiques, culturels et éducateurs novateurs. On découvre ainsi la face d’une « autre Pologne », pays européen qui va à grand pas vers une modernité, intellectuelle, sociale, économique, face peu connue, voire complètement ignorée en France.
Ce volume est le fruit de la collaboration entre le Département de Polonais de l’Université Paris-Sorbonne et l’Institut de recherche littéraires de l’Académie polonaise des sciences de Varsovie.
"Construire une identité collective autour de l’axe de la « guerre polono-russe sous le drapeau blanc-rouge » (Dorota Maslowska) rend difficile l’émergence d’autres langages. Le nôtre commence à être insuffisant, car dans les temps nouveaux le drapeau blanc-rouge déteint. La joie provoquée par la chute du communisme et par le recouvrement de la souveraineté nationale ne suffit plus."
Kinga Dunin

Old Price: 18,96 €

Price: 18,05 €

You save: 0,91 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La Pologne dans la Deuxième Guerre mondiale : archives, témoignages, oublis

Revue des études slaves, tome 75, fascicule 2

publié sous la direction de Céline Gervais-Francelle

ISBN 978-2-7204-0401-6, 2004, 128 p.

DRWESKI Bruno, L’engrenage de la désillusion : l’alliance franco-polonaise au moment de l’heure de vérité
PANNÉ Jean-Louis, Prisonniers de guerre français et polonais : fraternité, expériences, témoignages
WYRWA Tadeusz, Prise de conscience de l’unité européenne dans la Résistance polonaise et française
PONTY Janine, L’apport de témoignages à l’histoire de la Résistance polonaise en France : F2 et POWN
LESUR Adolphe, Le droit d’option nationale des citoyens polonais établis en France, nés à l’est du Bug : les positions méconnues du Gouvernement provisoire de la République française d’après les archives du Quai d’Orsay (octobre 1944 - février 1946)

Témoignage
Les non-dits et les silences sur les deux insurrections de Varsovie, par Marian APFELBAUM Débat : Stanislas LIKIERNIK, Marian APFELBAUM, Alexandra VIATTEAU
Documents

Le droit d’option nationale des citoyens polonais établis en France, nés à l’est du Bug : les positions méconnues du Gouvernement provisoire de la République française d’après les archives du Quai d’Orsay (octobre 1944 - février 1946), documents publiés par Adolphe LESUR (Résumés en anglais et en polonais)

À, propos de ...

La Pologne dans la Deuxième Guerre mondiale : quelques publications
GROSS Jan T., "Les Voisins : 10 juillet 1941, un massacre de Juifs en Pologne", Paris, 2002 ; MACHCEWICZ Pawel, PERSAK Krzysztof, dir., "Wokół Jedwabnego" (Autour de Jedwabne) , Warszawa, 2002 ; ROSSINO Alexander B., "Polish ’neighbors’ and German invaders : contextualizing anti-Jewish violence in the Bialystok District during the opening weeks of operation Barbarossa = Polin : studies in Polish Jewry, 2003 ; Ejszyszki. Kulisy zajść w Ejszyszkach : epilog stosunków polsko-żydowskich na Kresach, 1944-1945 : wspomnienia, dokumenty, publicystyka" (les Coulisses des incidents d’Ejszyszki : épilogue des relations polono-juives dans les Confins, 1944-1945 : souvenirs, documents), éd. Marek Jan CHODAKIEWIECZ, Warszawa, 2002, par Jean-Louis Panné
"L’Insurrection de Varsovie : la bataille de l’été 44", dir. Alexandra VIATTEAU, Paris, 2003, par Brigitte Gautier
INGLOT Mieczyslaw, "Polska kultura literacka Lwowa lat 1939-1941 ; Ze Lwowa i o Lwowie : antologia utworów poetyckich w wyborze" (la Littérature polonaise à Lwów, 1939-1941 : choix de poèmes), Wrocław, 1995 ; TRZNADEL Jacek, "Kolaboranci : Tadeusz Boy Żelenski i grupa komunistycznych pisarzy we Lwowie",  1939-1941 (les Collaborateurs : Tadeusz Boy Żeleński et les écrivains communistes à Lwów en 1939-1941), Komorów, 1998, par Brigitte Gautier

Old Price: 18,96 €

Price: 18,05 €

You save: 0,91 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Chemins de la modernité polonaise

de La Terre Promise à l'Avant-Printemps

publié sous la direction de Maria Delaperrière

ISBN 978-2-7204-0547-1, 256 pages, illustrations en couleur, traduction des extraits de l'Avant-Printemps de Stefan Żeromski par Jean Delaperrière

Deux grands romans polonais, La Terre promise de Władyslaw Reymont (1899) et l’Avant-Printemps de Stefan Żeromski (1925), témoins de l’avènement de la modernité en Pologne, s’avèrent aujourd’hui d’une étonnante  actualité. D’un roman à l’autre se dessine l’image d’un pays bousculé par l’irruption brutale du capitalisme, par les conflits idéologiques et les affrontements identitaires. L’action du premier se resserre en seul lieu, la ville de Łódź qui connaît à la fin du XIXe siècle un développement industriel vertigineux, alors même qu’elle est intégrée dans la partie de la Pologne sous domination russe ; le second élargit la scène, de Bakou à Varsovie, de la révolution soviétique à la guerre polono-bolchevique et à la reconstruction de l’État polonais après la Première Guerre mondiale.

Ces deux visions se conjuguent pour réveiller ou susciter des interrogations : chez Reymont, sur le fonctionnement  et l’évolution des sociétés, ainsi que sur les conséquences à long terme de l’essor industriel qui a fait de la professionnalisation le but ultime de l’existence ; chez Żeromski, les personnages doivent faire face à des questions morales et existentielles auxquelles ils n’ont visiblement pas été préparés et qui restent très actuelles aujourd’hui.

Il s’agit donc de deux grandes leçons d’histoire et de morale sociale auxquelles on pourra accéder dans ce volume grâce à tout un ensemble de réflexions, d’analyses et de débats.

Le roman de Reymont est connu en France grâce à une traduction récente, mais aussi grâce au film d’Andrzej Wajda. Quant à L’Avant-Printemps, le présent volume offre en annexe une traduction inédite de larges extraits de cette œuvre.

 

 

Old Price: 20,85 €

Price: 19,80 €

You save: 1,05 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La France et l’Europe centrale

Médiateurs et médiations

publié sous la direction de Antoine Marès

ISBN 978-2-7204-0538-9, index des noms, 368 pages

L’Europe centrale, à la fois proche et lointaine, a commencé à être véritablement « découverte » en France au XIXe siècle, même si des liens anciens existaient depuis le Moyen Âge. Par ailleurs, Paris s’est longtemps considéré comme un phare culturel, à tel point que l’exportation de la culture a été et reste au centre de la politique étrangère française. Pour étudier ce double phénomène, cet ouvrage met l’accent sur les médiateurs qui ont agi entre la France et l’Europe centrale : individus, groupes ou institutions. Comment les flux se sont-ils organisés de la France vers les espaces polonais, tchèque, slovaque et hongrois ? Comment ont-ils fonctionné en sens inverse ? Une approche croisée permet de mieux appréhender les attentes centre-européennes et la construction des savoirs français sur une région qui – malgré sa récente entrée dans les structures européennes – demeure périphérique dans les représentations de l’étranger.

Vingt et un universitaires et chercheurs de Bratislava, Budapest, Prague et Paris se sont réunis pour dresser des portraits (journalistes, traducteurs, savants, hommes politiques, animateurs de revues…), analyser les échanges, apprécier les réalisations et leurs limites. Il s’agit aussi de mettre au jour des figures ou des faits méconnus qui montrent le fonctionnement de la médiation et l’intensité de la relation entre la France et l’Europe centrale jusqu’au début du XXIe siècle.

Table des matières

  • Introduction - Antoine MARÈS, De la médiation à la construction des savoirs entre la France et l’Europe centrale

Figures de médiateurs

  1. Eva FRIMMOVA - Un médiateur culturel au xviie siècle : Peter Fradelius (1580-1621), vice-recteur de l’Université de Prague
  2. Tereza RIEDLBAUCHOVA - Julius Zeyer: médiateur de la culture française
  3. Balázs ABLONCZY - Avant et après l’amour: la position des médiateurs culturels entre la France et la Hongrie à travers l’exemple de Raoul Chélard
  4. Michal KSINAN - Milan Rastislav Štefánik comme médiateur culturel
  5. Danuta KNYSZ-TOMASZEWSKA - La « bibliothèque polonaise » de Paul Cazin (1908-1963)
  6. Gergely FEJERDY - Paul Auer : un médiateur hongrois entre la France et l’Europe médiane
  7. Lidwine WARCHOL - Jean Fabre : une figure emblématique des relations intellectuelles franco-polonaises
  8. Jana TRUHLAROVA - Jozef Felix et la constitution d’une romanistique slovaque
  9. Maria PASZTOR - Bronisław Geremek ou comment expliquer la France aux Polonais et la Pologne aux Français

Portraits de groupes

  1. Leszek KUK - La contribution des exilés polonais en France à la naissance de l’intérêt français pour les questions nationales dans l’Europe médiane (dans les années 1830-1860)
  2. Tomasz SCHRAMM - Les médiateurs de la Pologne en France pendant la Première Guerre mondiale
  3. Maria DELAPERRIÈRE - Médiations et médiateurs culturels entre la France et la Pologne de l’entre-deux-guerres
  4. Antoine MARÈS - Médiation et médiateurs de la culture tchèque en France dans l’entre-deux-guerres
  5. Bohumila FERENCUHOVA - Helena Turcerová-Devečková, la famille Ernest Denis et Turčiansky sv. Martin comme lieux de médiation culturelle
  6. Catherine HOREL - Les projets fédéralistes comme médiation en Europe centrale après Trianon. D’Oszkár Jászi à Elemér Hantos
  7. Jiří HNILICA - L’association des anciens élèves tchécoslovaques de lycées français au XXe siècle, amicale ou groupe d’influence ?

Diversité des médiations

  1. Marek TOMASZEWSKI - Entre histoire et littérature : interactions et figures de l’imaginaire. Quelques visions de la Pologne chez les romanciersfrançais du XVIIIe siècle
  2. Catherine SERVANT - « Lettres tchèques » dans le Mercure de France au tournant des XIXe et XXe siècles
  3. Milena LENDEROVA - Le code vestimentaire parisien dans les magazines tchèques
  4. Martin BRTKO - La revue Elán de Ján Smrek comme lieu de médiation culturelle slovaco-française. Le rêve bergsonien d’un combattant-gentleman
  5. Pavel CECH - Les traductions du français en tchèque (1945‒1960)
  6. Eduard MAUR - Témoignage sur l’écho de l’École des Annales à Prague  dans les années 1960 et 1970
  7. Marie-Élizabeth DUCREUX - Le Centre français de recherche en sciences sociales de Prague (CEFRES) : une institution, un médiateur, un « acteur-réseau »
Conclusions, par Antoine MARÈS
Notices bio-bibliographiques
Index des noms de personnes

Old Price: 24,64 €

Price: 23,40 €

You save: 1,24 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La Revue russe n° 06

La Russie et la France : trois siècles de relations

1994

Avant-propos, par Véronique JOBERT

L’économie de la Russie à l’aube de l’an 2000, par Bernard AMET

Le « Master franco-russe de management international », par Bruno BARON-RENAULT

Les blés de la mer Noire et les origines du protectionnisme agricole, par J.-Louis VAN REGEMORTER

Vassili Trediakovski (1703-1769), Samuel Bochart (1599-1667) et l’origine des Russes, par Jean BREUILLARD et Iouri POLOUEKTOV

La France et les Français vus par les voyageurs russes (XVIIIe-XIXe siècles), par M. NIQUEUX

La littérature russe en France à la fin du XIXe siècle : la critique française devant « l’âme slave », par Jean BONAMOUR

La conception de l’histoire chez les slavophiles, par Jean-Louis DUMAS

Michelet et la Russie. Pologne et Russie : un texte de 1851, par André ROPERT

Ramuz et la Russie, par Gérard POULOUIN

Remy de Gourmont et les symbolistes russes, par Bernard BECK

Les échanges culturels franco-russes après Staline, par Yves HAMANT

Old Price: 5,69 €

Price: 5,42 €

You save: 0,27 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Les Médaillons (texte bilingue)

par Zofia NALKOWSKA, traduit du polonais par Agnieszka Grudzinska

ISBN 978-2-7204-0527-3, 130 pages

Les Médaillons se composent de huit textes courts de Zofia Nałkowska (1884-1954), écrivaine renommée en Pologne dès les années 1910.Après la Seconde Guerre mondiale, elle participa à la Commission d’enquête sur les crimes allemands en Pologne, assistant aux interrogatoires des témoins, aux procès des victimes, à des enquêtes sur place, en particulier dans le camp d’extermination de Chełmno. C’est alors qu’elle rédigea les Médaillons, récits entre fiction et document, entre narration et compte rendu, entre pensées prêtées aux protagonistes et descriptions réalistes. Ils furent publiés en 1946.

Chaque texte concentre l’horreur de la guerre et de la Shoah : convoi de déportés, ghetto vu du côté aryen, expérimentations sur les détenus, aspect économique des camps d’extermination, etc.

Traduits dans plusieurs langues, ces textes pionniers de l’écriture de témoignage mirent à nu des aspects insoutenables d’une expérience alors toute proche. Leur écriture « blanche », éloignée du pathos, expression de la stupeur devant le « sort que des hommes ont réservé à d’autres hommes », demeure pour le lecteur d’aujourd’hui un choc qui interdit d’oublier.

— À vous, je vais le dire : je voulais vivre. Je ne sais pas pourquoi, puisque je n’avais ni mari, ni famille, ni personne, mais je voulais vivre. J’avais perdu un œil, j’avais faim et froid, mais je voulais vivre. Pourquoi ? À vous, je vais le dire : pour tout raconter, comme je vous  parle en ce moment. Pour que le monde sache ce qu’ils ont fait.

Dwojra Zielona

Old Price: 15,17 €

Price: 14,40 €

You save: 0,77 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La Chabraque (Paluba), les rèves de Maria Dunin

par Karol IRZYKOWSKI

édition bilingue sous la direction de Kinga Siatkowska-Callebat et Mateusz Chmurski

2é édition revue et complétée, 298 pages (Cultures d'Europe centrale, hors série n° 5)

ISBN 978-2-7204-0519-8

« Tout à coup, apparut une femme aux longs cheveux roux, au visage blême et aux yeux déments, vêtue de haillons qui laissaient par endroits apparaître son corps nu. Elle s’assit par terre près du feu, adressa aux bergers des grimaces qui se voulaient aguicheuses accompagnées de gestes indécents, en demandant qu’on lui donnât quelque chose à manger. Les bergers crachèrent dans sa direction, lui jetèrent des mottes de terre en l’appelant Kseńka-La Chabraque. Ils finirent par lui donner quelques pommes de terre, à peine cuites ou carbonisées, et la chassèrent.

C’était la folle du village. Un jour, elle avait été violée par ces mêmes jeunes gens dans un excès de bonne humeur et, depuis ce temps-là, ils ne pouvaient plus se débarrasser d’elle. »

Karol Irzykowski, La Chabraque

Faire connaître Karol Irzykowski (1873-1944) en France au début du XXIe siècle est un défi audacieux. Qui se cache derrière ce nom qui apparaît dans les travaux consacrés aux « grands » de la Pologne littéraire du XXe siècle, mais le plus souvent relégué en note ? Cette nouvelle édition, enrichie par des extraits du journal personnel d’Irzykowski, présente La Chabraque comme une sorte de cure psychanalytique avant la lettre que son auteur propose à la culture polonaise, mais aussi, d’une certaine façon, à lui-même.

Deuxième édition bilingue augmentée, précédée d'un dossier critique

 

Old Price: 22,74 €

Price: 21,60 €

You save: 1,14 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Aleksander Wat sur tous les fronts

publié sous la direction de Maria Delaperrière

ISBN 978-2-7204-0516-7, 2013, 221 p., illustrations, index des noms

Éminent poète et écrivain polonais d'origine juive, Aleksander Wat (né en 1900) est l'une des figures les plus fascinantes de la vie littéraire et politique de la Pologne du XXe siècle. À vingt ans à peine, il s'affirme au sein de l'avant-garde futuriste et plus tard rejoint le groupe des écrivains communistes. En octobre 1939, il se réfugie à Lvov (L'viv), mais arrêté par le NKVD, il est incarcéré à Alma-Ata au Kazakhstan. Refusant la "passeportisation" soviétique, il se voit assigner à résidence.

Rentré en Pologne en 1946, il est confronté à de nouveaux choix, prend la route de l'exil et en 1959 se fixe en France. Son amour de la vie, ses voyages, ses contacts, sa fascination pour la culture européenne nourrissent en lui une créativité exceptionnelle. Une maladie incurable et particulièrement douleureuse le pousse à mettre fin à ses jours en 1967.

Fruit de cette existence tourmentée et du chaos de l'Histoire, son oeuvre, puissante et multiforme, appelle à une réflexion approfondie et exigeante.

Comment éclairer la diversité de sa pensée pluriculturelle ; comment aborder ses contradictions idéologiques ; comment saisir dans ses écrits la trace de ses expériences, de sa métaphysique personnelle, imprégnée de judaïté et de christianisme ?

Son oeuvre poétique, ses récits, ses mémoires, sa correspondance, les témoignages de ses proches, sont tout à tour convoqués pour faire vivre son combat de tous les instants et tous les fronts…

Old Price: 18,95 €

Price: 18,00 €

You save: 0,95 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La Revue russe n° 28

Le XXe congrès et la culture

2006

Avant-propos, par Véronique JOBERT

Introduction

Le XXe congrès et le Dégel : quelques titres, par Catherine DEPRETTO

Moscou, mars 1956, par Michel AUCOUTURIER

L’Octobre polonais : le XXe congrès et la culture en Pologne, par Agnieszka GRUDZIŃSKA

Un paradigme historique : la construction et la destruction du monument à Staline de Prague, par Markéta THEINHARDT
La littérature russe et le XXe congrès : remarques sur les trois étapes du renouveau littéraire du Dégel, par Laure TROUBETZKOY
Débat sur Le Dégel d’Ehrenbourg à l’Union des écrivains soviétiques, publié par Ewa BERARD
Le milieu historique soviétique et le XXe congrès, par Catherine DEPRETTO
« Staline est mort hier » : Les « hommes des années soixante » et la Perestroïka (sur fond de XXe congrès), par Jutta SCHERRER

Old Price: 5,69 €

Price: 5,42 €

You save: 0,27 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Mémoires de Stanislas II Auguste (PONIATOWSKI)

édité par Anna Grześkowiak-Krwawicz & Dominique Triaire

ISBN 978-2-7204-0484-9, 2012, 863 p., 8 pl. h.-t. coul.

En 1795, la Pologne est rayée de la carte de l’Europe pour cent vingt-trois ans. Le redressement du pays, symbolisé par la constitution du 3 mai 1791, puis par l’insurrection de Tadeusz kościuszko, n’a pas empêché l’Autriche, la Prusse et la Russie de consommer leur œuvre. On chercha alors ceux qui avaient causé la catastrophe finale.

Le dernier roi, Stanislas Auguste (1732-1798), fut le premier vers qui se tournèrent les regards. Il est vrai que, placé sur le trône en 1764 par Catherine II, dont il avait été l’amant, il passait aux yeux d’une partie de ses compatriotes pour l’homme lige de la Russie. Le roi le savait, mais il savait aussi la situation déplorable de la vieille République dont la noblesse, jalouse à l’excès de ses libertés et de ses traditions sarmates, restait raidie sur le funeste "liberum veto" qui bloquait toute augmentation des impôts et donc de l’armée. Les timides réformes tentées par le jeune souverain n’irritèrent pas moins la noblesse conservatrice que les puissants voisins qui veillaient à maintenir la Pologne dans son état de faiblesse.
C’est dans ces circonstances que la confédération de bar éclata dont l’épisode culminant fut en novembre 1771 l’enlèvement du roi. Il mesura alors combien son image était avilie dans le pays, et comprit que beaucoup lui attribuaient la responsabilité des événements – et les plus terribles étaient à venir. Stanislas Auguste sentit qu’il devait répondre aux accusations que ses contemporains (et au-delà, la postérité) portaient contre lui.
Ce sont les "Mémoires" : leçon de politique moderne où le roi, nourri de la pensée des Lumières, analyse les dangers que court une république (car le régime polonais, malgré ses défauts, était républicain) face à des despotes armés et cyniques. Le roi voulait être lu : il écrivit en français. Malheureusement, à sa mort, ses papiers furent saisis sur ordre de Paul Ier ; ils ne furent ouverts à la consultation qu’au XXe siècle. cette édition, la première en France, a été établie sur les manuscrits originaux, conservés à Moscou et à Cracovie.
Anna Grześkowiak-Krwawicz est historienne, professeur à l’Université de Varsovie et à l’Institut de recherches littéraires (IbL) de l’Académie polonaise des sciences ; elle a publié "Regina libertas : Wolność w polskiej myśli politycznej XVIII wieku" (Gdańsk, Słowo/obraz Terytoria, 2006) et a dirigé avec Iza Zatorska "Liberté : héritage du Passé ou idée des Lumières ? Freedom : Heritage of the Past or an idea of the Enlightenment ?" (Kraków ; Warszawa, Collegium Columbinum, 2003)
Dominique Triaire est professeur de littérature à l’Université de Montpellier ; avec François Rosset, il est l’auteur d’une biographie de Jean Potocki (Flammarion, 2004) et d’une édition des œuvres du même écrivain (Peeters, 2004-2006, 6 vol.)

Old Price: 56,87 €

Price: 54,16 €

You save: 2,71 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Culture et identité en Europe centrale

Canons littéraires et visions de l’histoire

édité par Michel Masłowski, Didier Francfort et Paul Gradvohl

ISBN  978-2-7204-0474-0, 2011, 660 p.

L’avenir de l’Union européenne dépendra de la capacité de ses peuples à comprendre chacun leur propre identité, mais aussi celles des autres. En France ceci concerne particulièrement les nouveaux membres d’Europe centrale, fort mal connus.

Revenons sur l’Histoire : trois grands royaumes, celui de Bohême, celui de Hongrie et celui de Pologne, qui regroupaient de nombreuses ethnies et confessions, ont disparu sous la poussée des empires. Au XIXe siècle, les mouvements nationaux ont bâti des identités se fondant sur la culture, créant par là un autre type de lien entre individu et collectivité nationale que celui de l’État-nation à la française. Une « institution  » inédite est alors apparue, celle de « poètes nationaux ». Les noms de Mickiewicz, Chevtchenko, Štur, Mácha, Petöfi… ont pris une place centrale comme référence de l’identité. Le sentiment de revendication d’un canon de la culture est devenu décisif dans la définition nationale de chacun de ces peuples. Ce canon s’est établi entre autres par une nouvelle littérature nationale et par la réécriture de l’histoire. Sans cesse réinterprétés et débattus, les canons nationaux se trouvent au cœur de l’évolution des mentalités, même au-delà de la chute du communisme.
Avant que les transformations postmodernes, liées à la mondialisation, ne redistribuent le jeu de références, il est urgent de décrypter les codes et de comprendre le visage de cette « Europe cadette ». Ce volume, fruit de plusieurs années de travail d’une équipe internationale, constitue une véritable somme sans prétendre à l’exhaustivité. C’est une base de données pour toutes les études centre-européennes, et européennes.

Old Price: 34,12 €

Price: 32,50 €

You save: 1,62 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Dzień dobry! Méthode de polonais, volume 1

Manuel

par Laurence DYÈVRE & Marie FURMAN-BOUVARD, préface Maria Delaperrière

ISBN 978-2-7204-0302-6, 2010, 5e éd., 448 p., illustrations en noir et blanc

Dzień dobry ! est une méthode de polonais pour débutants qui s’adresse aussi bien aux lycéens qu’aux étudiants et permet aux uns et aux autres d’aborder l’apprentissage de cette langue à des rythmes différents.

Le souci des auteurs a été de dédramatiser l’étude d’une langue réputée difficile en donnant des explications claires, présentées de la manière la plus simple possible. Néanmoins, elles ont veillé égale­ment à souligner les difficultés spécifiques rencontrées par les francophones dans l’étude du polonais.
Chaque leçon commence par un texte (scène, dialogue,…) qui sert de support à la progression lexicale et grammaticale et introduit le lecteur dans la vie quotidienne des Polonais. De nombreux exerci­ces de langue (d’expression et de conver­sation, structuraux, de transposition…) permettent d’accéder progressivement à la commu­ni­cation en polonais.
Sont également présentés des éléments de civilisation: notions de géographie, d’histoire et de littérature, afin de rendre la Pologne plus proche, plus familière à ceux qui étudient sa langue.

Old Price: 28,44 €

Price: 27,08 €

You save: 1,36 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

épuisé – Mémoire(s) de Silésie – terre multiculturelle, mythe ou réalité ?

publié sous la direction de Florence Lelait, Agnieszka Niewiedział et Małgorzata Smorąg-Goldberg

Cultures d'Europe centrale, hors-série n° 6, 2009, 283 p.

Au cœur de l’Europe, entre monde germanique et monde slave, la Silésie a toujours été une terre de passage. Le xixe siècle et l’éveil des nations l’ont confrontée à son destin de région frontalière. Au xxe siècle, Allemands, Juifs, Polonais, Tchèques y cohabitent et s’entre-déchirent. Après 1945, la majorité des Allemands est expulsée et remplacée par des déplacés de toute la Pologne et des confins annexés par l’U.R.S.S.. Prisonnière du rideau de fer, la région prend à nouveau son envol après 1989.
À quelles fins la mémoire de cette région est-elle conservée, (re)constituée, (ré)interprétée ? Là où les historiens et muséographes tentent de présenter une vérité « objective », les écrivains introduisent par la subjectivité un regard plus complexe faisant place à une multiculturalité vécue au quotidien et réta blissant ainsi une certaine réalité de la région.
L’analyse de la littérature, des lieux et des figures de cette histoire régionale permet ainsi de comprendre comment le passé est vécu, écrit, mis en scène, voire manipulé. Cette réflexion apparaît cruciale dans le contexte des constructions identitaires de la nouvelle Europe.

Old Price: 16,82 €

Price: 15,90 €

You save: 0,92 €

Vente

L’enseignement du polonais en France

édité par Agnieszka Grudzińska et Kinga Siatkowska-Callebat

ISBN 978-2-7204-0447-4, 2008, 224 p., illustrations en noir et blanc, cartes

Depuis la rentrée de la Pologne dans l’Union européenne en 2004, l’intérêt pour la langue et la culture de ce pays croit sensiblement. La Société française d’études polonaises (SFEP), issue de la Société des professeurs de polonais créée en 1983 est une association qui regroupe les polonisants de France ainsi que toutes les personnes intéressées par la Pologne dans différents domaines (langue, littérature, histoire, économie, arts, politique, etc.).

Les IIes Assises de polonais organisées par la SFEP cinq ans après les premières ont repris les grandes questions liées à la pratique de l’enseignement de la langue, de la littérature et de la civilisation polonaises.
Ce volume regroupe les conférences prononcées lors des IIes Assises, avec quelques textes nouveaux ou largement modifiés. On peut y trouver aussi bien des informations pratiques (où et comment apprendre le polonais en France) que des textes plus spécialisés dans le domaine des recherches historiques, linguistiques ou littéraires.

Old Price: 11,37 €

Price: 10,83 €

You save: 0,54 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Czesław Miłosz et le vingtième siècle

publié sous la direction de Maria Delaperrière

ISBN 978-2-7204-0423-8, 2006, 304 p., 16 planches hors texte

Avant-propos, par Maria Delaperrière

Miłosz et ses patries
Tomas Venclova, Miłosz, « poète des Deux Nations »
Luigi Marinelli, Miłosz et l’autre Europe
Alfred Sproede, Czesław Miłosz : Pologne et Lituanie
Jacek Lukasiewicz, La ville en tant qu’espace poétique chez Czesław Miłosz

Dans le sillage du totalitarisme
Anna Saignes, Miłosz, Witkiewicz et le totalitarisme : cinquante ans après
Anna Demadre-Synoradzka, Autour de La Pensée captive
Marek Tomaszewski, Czesław Miłosz et Aleksander Wat, deux poètes aux prises avec l’Histoire

Miłosz écrivain moderne ?
Włodzimierz Bolecki, La place de la prose dans le projet de modernité de Miłosz
Aleksander Fiut, Czeslaw Miłosz, critique de Gombrowicz

L’« ars poetica » de Miłosz
Rolf Fieguth, Autour de l’Espace second
Marie Furman-Bouvard, Enjeux de l’écriture fragmentaire dans l’œuvre de Miłosz
Ewa Bienkowska, Le maître et l’apprenti : les visages de l'artiste

La quête de l’identité
Jerzy Jarzebski, « N’être qu’un pur regard sans nom » : Miłosz et la souffrance du moi
Marta Wyka, Les antinomies du discours dans les essais de Miłosz
Piotr Bilos, Miłosz ou la « coincidentia oppositorum »

Miłosz ou la recherche du sens
Michel Maslowski, Miłosz et le religieux
Tomasz Wójcik, Mélancolie et extase : Czesław Miłosz en face du gouffre
Maria Delaperrière, Miłosz, prophète déshérité

Choix de poèmes
traductions inédites de Marie Furman-Bouvard et Christophe Potocki

Old Price: 22,75 €

Price: 20,76 €

You save: 1,99 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

L’illustration en Europe centrale aux XIXe et XXe siècles

publié sous la direction de Markéta Theinhardt & Pierre Brullé

Cultures d'Europe centrale, n° 6, 2006, 248 p.

Textes réunis par Markéta Theinhardt et Pierre Brullé, 2006, 248 p.
Au xixe et au xxe siècle, l’art de l’illustration a connu un développement remarquable dans le monde occidental, en particulier en Europe centrale. Cette évolution a été favorisée non seulement par le progrès technique des moyens de reproduction mais aussi par le changement considérable des conceptions esthétiques qui devait aboutir à la fin du xixe siècle, dans cette aire culturelle riche et complexe, à des réformes profondes de l’enseignement artistique et à la fondation des « sécessions », accordant une plus grande importance aux arts graphiques.
L’illustration a aussi joué un rôle capital dès le début du xixe siècle dans les tentatives d’élaboration d’esthétiques nationales.

Couvrant le vaste espace culturel des pays centre-européens, avec l’Allemagne, l’Autriche, la Pologne, la Hongrie, les Pays tchèques, et une période qui va du Biedermeier jusqu’à la seconde moitié du xxe siècle, le volume rassemble des essais très divers qui s’intéressent, entre autres, à l’adéquation de l’image et du texte, à la décoration du livre, aux relations de l’illustrateur avec ses commanditaires ou son public… Riche en informations et en analyses précises, il révèle des caractéristiques fondamentales de l’illustration centre-européenne moderne, à travers l’étude d’ensembles marquants, parfois inédits ou pour le moins peu connus.

Old Price: 17,06 €

Price: 16,25 €

You save: 0,81 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

La poésie polonaise du vingtième siècle

Voix et visages

publié sous la direction de Maria Delaperrière

ISBN  978-2-7204-0398-9, 2004, 416 p., illustrations

La poésie polonaise du xxe siècle étonne par l’intensité de sa présence. Elle résonne de voix multiples qui lui confèrent un impact impressionnant. Les deux derniers prix Nobel polonais de littérature, Czesław Miłosz et Wisława Szymborska, sont des poètes. Mais beaucoup d’autres viennent les joindre pour témoigner de la puissance de la parole et de l’image poétiques qui en Pologne s’enracinent souvent dans la substance même de la réalité, de la vie et de l’histoire.
C’est la première fois en France qu’un ouvrage tente de saisir l’étendue et la diversité de la poésie polonaise contemporaine: études synthétiques, portraits des plus grands poètes polonais, textes poétiques traduits et commentés, font de ce volume un remarquable hommage à la poésie.

Old Price: 22,75 €

Price: 20,76 €

You save: 1,99 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

L’Enseignement du polonais en France

Assises 2001, édition de la Société française d'études polonaises

édité par Maria Delaperrière et Hélène Wlodarczyk, préface de Jan Tombinski (Ambassadeur de Pologne en France), allocutions de Slawomir Czarlewski, Edmund Wittbrodt, Wojciech Galazka, François Monnanteuil

2002, 164 p., illustrations en noir et blanc

Henri ADAMCZEWSKI, Le polonais, une clé pour Babel

Maria DELAPERRIÈRE, Apprendre le polonais en France

Eva OPTOLOWICZ, L'enseignement du polonais dans les établissements français primaires et secondaires

Iwona PUGACEWICZ, L'École polonaise de Paris et ses filiales

Joanna BONNARD, Une structure spécifique de l'enseignement de la langue polonaise en France

Kinga SIATKOWSKA-CALLEBAT, L'enseignement du polonais dans les établissements supérieures en France

Marie BOUVARD, La rédaction et l'utilisation de la méthode Dzien dobry !

Agnieszka GRUDZINSKA, Le théâtre et le cinéma, compléments d'enseignement

Bronislawa LIGARA, Les fondements linguistiques de l'enseignement du polonais économique et juridique

Anna Dorota LEMASLE, Pratique de la chanson dans l'acquisition d'une langue étrangère

Brigitte GAUTHIER, L'enseignement à distance

Bruno DRWESKI, Diffuser l'histoire et la civilisation polonaise en France

Anna CIESIELSKA, L'enseignement extensif de polonais pour adultes à l'université de Paris-Sorbonne

Iwona FAGOT, Cours multimédia pour débutants

Charles ZAREMBA, Morphologie du nom (l'enseignement de la flexion)

Hélène WLODARCZYK, Communiquer en polonais

Henri MENANTAUD, Théorie et terminologie dans l'enseignement de la grammaire : l'exemple du genre grammatical polonais

Michel MASLOWSKI, Le "canon de la culture" dans l'enseignement de la littérature et de la civilisation polonaises en France et à l'étranger

Anna FIALKIEWICZ-SAIGNES, L'enseignement de la littérature polonaise en "littérature comparée"

Malgorzata SMORAG-GOLDBERG, L'enseignement de la littérature polonaise dans le cadre des lettres centre-européennes

Hanna KONICKA, Projet de dictionnaire de la culture polonaise

 

Old Price: 9,48 €

Price: 9,03 €

You save: 0,45 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Les avant-gardes polonaises et la poésie européenne

Étude sur l’imagination poétique

par Maria DELAPERRIÈRE, préface Jan Błoński

ISBN  978-2-7204-0253-1, 1991, 320 p., 8 pl. h.-t.

Les avant-gardes polonaises du XXe siècle ne sont apparues que tardivement : c'est vers 1917-1919 seulement que les ismes poétiques et picturaux se sont donné rendez-vous aux bords de la Vistule, tous à la fois et en se bousculant mutuellement. Mais peut-être ne faut-il pas s'en plaindre, car ils ont inauguré une extraordinaire floraison poétique qui a continué jusqu'à nos jours… ou presque. C'est pourquoi les poètes dont parle Maria Delaperrière sont toujours présents dans la mémoire des lecteurs : le goût slave pour la poésie aidant, Tuwim, Wierzynski, Jasienski, Wazyk, Przybos, et bien d'autres encore sont constamment republiés à des dizaines de milliers d'exemplaires. De même, ils ont réussi - chose plus rare encore ! - à susciter des contradicteurs de génie. Je pense, bien sûr, à Milosz, à Herbert, à tous ceux qui les ont entourés et suivis et qui, subrepticement ou masque levé, ont lutté contre l'esprit d'avant-garde ou de telle avant-garde… en ne manquant pas, bien sûr, d'en utliser les mutliples et flamboyantes trouvailles.
Contrairement aux chercheurs polonais, Maria Delaperrière accorde peu de crédit aux programmes dont elle voit mieux l'aspect souvent emprunté et parfois répétitif. En fait, il n'y en avait qu'un de vraiment original, celui de la Zwrotnica de Cracovie, donc d'un constructivisme radical qui traitait le langage en curieux accord avec la linguistique moderne et qui réussit - pendant plus de quarante ans - à susciter admiration ou fureur… Ce côté de l'activité avant-gardiste ayant été abondamment traité, Maria Delaperrière a préféré insister sur quelque chose d'aussi subtil mais peut-être plus difficile à saisir, je veux dire l'éclosion d'un nouvel imaginaire poétique. Et là, elle est arrivé à une conclusion que je crois fort juste, mais qui, au premier abord, va probablement étonner plus d'un chercheur polonais.

La voici : malgré (ou peut-être à cause de) la multiplicité et de la simultanéité des influences "cosmopolites", l'imagination poétique, en Pologne, a réussi à les intégrer dans sa propre tradition, évitant ainsi cet éclatement individualiste qui rend aujourd'hui, à mon avis du moins, difficilement lisibles tant d'oeuvres réputées jadis pour la spontanéité (et parfois aussi, la préciosité…) de leur invention verbale. Maria Delaperrière montre judicieusement comment les procédés communs à l'avant-garde européenne (mots en liberté, jeux du hasard, primauté de la métonymie, etc.) de même que ses grands thèmes (la ville, le mouvement désacralisant l'espace, l'irruption du primitif…) - se sont curieusement et subtilement "polonisés" et, sans perdre leur pouvoir subversif, sont finalement entrés en dialogue avec l'imaginaire collectif.

Tel est l'enseignement qu'un lecteur polonais tire d'abord de cet ouvrage riche en connaissances profondes aussi bien en poésie qu'en peinture. En effet, l'auteur se sent non seulement à l'aise dans les deux domaines polonais et français, mais fait aussi appel aux poètes russes, allemands ou italiens.

Quant au lecteur français, je n'ose préjuger  de ses réflexions et de ses conclusions. Je suis cependant profondément heureux de constater qu'avec ce livre il dispose - enfin - d'une introduction aussi précise que pénétrante à une des plus belles époques de la poésie dans mon pays.

Préface par Jan Blonski, professeur à l'Université de Cracovie

 

 

Old Price: 22,75 €

Price: 21,67 €

You save: 1,08 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Les Slaves et la Révolution française

Revue des études slaves, tome 61, fascicules 1-2

publié sous la direction de Michel Mervaud

 1989, 248 p., sous jaquette illustrée

L’HERMITTE R., Liberté, égalité, fraternité et leurs équivalents slaves
BEAUVOIS D., L’état des recherches polonaises sur les relations franco-polonaises pendant la Révolution
DONNERT E., Les luttes politiques et les tentatives de rénovation sociale en Pologne pendant la Grande Diète 1788 et 1792
ROGER-TAILLADE N., L’utopie révolutionnaire dans les cours du Collège de France
VOISINE-JECHOVA H., L’image « historique » et l’image « philosophique » de la Révolution française dans les belles-lettres tchèques.
STRYČEK A., A la veille de 1789, la France et la Russie d’après Denis Fonvizine
BARRAN Th., The French Revolution and Russian reactions to Rousseau’s Premier Discours
COLIN M., Comment l’opinion russe a-t-elle pu percevoir et ressentir les idées révolutionnaires françaises (1789-1818) ?
SKATOV N.N., Ода А. С. Пушкина Вольность в свете событий Великой франтсузскои революции
GALAGAN G.Ja., Толстой и Робеспьер (Проблема общественного мнения)
FRIDLENDER G.M., M. A. Загуляев и его роман Русскии ыакобинетс
SHLAPENTOKH Dm., The French Revolution in Russian political life : the case of interaction between history and politics
ZABOROV P., Великая французская революциыа в русской печати 1905-1917 гг. (Библиографические материалы)
ABENSOUR G., L’an deux de la liberté (pp.153-160) Les révolutionnaires russes : entre fascination et rejet
PECHOUX P., Bakounine et la Révolution française
MERVAUD M., Herzen et la Révolution française
TUNIMANOV Vl.A., Сны Революции в жизни и творчестве А.И. Герцена (Бушо и Жильбер Ромм)
KONDRATIEVA T., Le pouvoir du précédent dans l’histoire : l’impact de la Révolution française en Russie

Old Price: 11,37 €

Price: 10,83 €

You save: 0,54 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente

Evreïnov, l’apôtre russe de la théâtralité

Revue des études slaves, tome 53/1

publié sous la direction de Gérard Abensour, éd.

1980, 160 p.

ABENSOUR G., Actualité d’Evreinov
KAŠINA-EVREINOVA A., Evreinov tel qu’en lui-même
GOLUB S., Le monodrame, structure de base pour l’étude de Nicolas Evreinov
MOISSON-FRANCKHAUSER S., Evreinov et la musique
WEISBEIN N., Le théâtre médiéval en Russie et en France
BAIKOVA-POGGI T., La théâtralité chez Evreinov et les futuristes russes
AMIARD-CHEVREL C., Evreinov et le théâtre politique des années vingt
EVSTIGNEEVA L., Nicolas Evreinov, théoricien et philosophe du comique
ŚLIWOWSKI W. et R., Nicolas Evreinov et la Pologne

CARNICKE S.M., L’instinct théâtral : Evreinov et la théâtralité
ROBERTI J.-C., Nicolas Evreinov, historien du théâtre russe
ABENSOUR G., La Comédie du bonheur
FÁJ A., Deux drames écrits en exil ayant la patrie pour sujet
Discours prononcé par André Barsacq au théâtre de l’Atelier pour le dixième anniversaire de la mort de Nicolas Evreinov (26 novembre 1963)
Comptes rendus, par G. ABENSOUR
Index des noms des personnes
Œuvres de N.N. Evreinov

Old Price: 18,96 €

Price: 18,05 €

You save: 0,91 €

Loading Mise à jour du panier...
Vente
LoadingUpdating...