L’exil de Jan Cep, un écrivain tchèque en France

par Jan ZATLOUKAL

ISBN 978-2-7204-0529-7, 424 p., illustrations, index des noms

"Une nuit du mois d'août, sous la pleine lune, je franchissais secrètement, à quatre pattes, la frontière entre la Bohême et la Bavière - une pauvre serviette pour tout bagage. "Ainsi l'écrivain tchèque Jan Cep (1902-1974) évoque-t-il dans son essai autobiographique Ma soeur l'angoisse la façon dont, le 15 août 1948, il a fui la Tchécoslovaquie devenue communiste six mois auparavant.

Il choisit tout naturellement la France pour sa "deuxième patrie", cette France qu'il crut bien connaître et qui lui donna de précieuses amitiés littéraires dans les figures d'Henri Pourrat et de Georges Bernanos, dont il traduisit les oeuvres, et aussi une famille après son mariage en 1954 avec la fille du critique littéraire Charles Du Bos. Or, l'exil s'avère pur Cep, comme pour tant d'autres écrivains de l'Europe centrale et de l'Est, une rude épreuve essentielle. Comment la supporta-t-il ? Quel accueil la France d'après-guerre lui réserva-t-elle ? pourquoi ne parvint-il pas à accomplir son rêve de devenir écrivain d'expression française ? Quelles traces ce bouleversement de l'exil laissa-t-il dans sa création littéraire ? Telles sont les questions auxquelles la monographie de Jan Zatloukal apporte les réponses et tâche ainsi de refermer la lacune représentée par l'exil dans la biographie de l'écrivain tchèque, aussi bien que dans les relations culturelles entre ses deux "patries".

Description complémentaireplus d"informations

par Jan ZATLOUKAL ISBN...

Quantité
Produit en stock

Price: 26,54 €

Loading Mise à jour du panier...

Le verbe tchèque, formes et emploi

par Brigitte QUENTIN & Petr SIMEK

ISBN  978-2-7204-0459-7, 2010, 343 p.

 Comme celui de toutes les langues slaves, l’apprentissage du tchèque par un locuteur natif romanophone réserve bien des joies, en particulier la découverte d’un système verbal pour le moins déconcertant. À priori moins riche en nuances temporelles que celui des langues romanes, ce système repose sur la notion d’aspect, selon que l’action est considérée comme achevée (perfectif) ou non (imperfectif). La différenciation aspectuelle simple, par variation du radical et de la désinence, se complique de processus de préfixation qui entraînent à leur tour des modifications sémantiques.
Casse-tête pour l’apprenant, le système verbal en tchèque n’en reste pas moins une source de volupté conceptuelle (quoi de plus stimulant que de saisir une langue étrangère là où elle diffère radicalement ?), et l’occasion d’une approche de fond de certains défis de la traduction.
L’ouvrage de Brigitte Quentin et Petr Šimek se présente comme un manuel : en le pratiquant librement, notamment en passant de l’introduction théorique à des exemples développés dans la présentation de 101 verbes représentatifs, on apprendra à comprendre concrètement les variations grammaticales et sémantiques que permet le système aspectuel. 208 exercices pratiques avec corrigés permettent aux apprenants (l’élève face à son professeur ou l’autodidacte) de programmer un apprentissage progressif, facilité par les annexes (tableaux de déclinaisons, index). Il servira aussi d’usuel, précieux pour ceux qui veulent parfaire leur maîtrise du tchèque, notamment dans les exercices de traduction (version et thème).
"Le verbe tchèque, formes et emploi" ne se substitue pas à l’ouvrage idéal que sera, un jour, la grammaire du tchèque rédigée en français pour les francophones. Mais l’ouvrage comble aussi une lacune dans la saisie théorique des enjeux de sens et de pratique du système verbal tchèque.
Xavier Galmiche
Professeur de littérature tchèque
Université Paris-Sorbonne
Description complémentaireplus d"informations

par Brigitte QUENTIN &...

Quantité
Produit en stock

Price: 26,54 €

Loading Mise à jour du panier...

Rêve et utopie dans la littérature tchèque

Revue des études slaves, tome 82, fascicule 3

publié sous la direction de Hana Voisine-Jechova

ISBN 978-2-7204-0485-6, 2011, 208 p.

La fiction littéraire : des rapports problématiques avec la réalité, par Hana VOISINE-JECHOVA

ZELENKA Miloš, The Genre Structure and Dream Motifs in Gustav Pfleger-Moravský’s Verse-Novel Pan Vyšínský
La structure du genre et les motifs oniriques dans le roman en vers Monsieur Vyšínský de Gustav Pfleger-Moravský

POSPÍŠIL Ivo, Prolific Faltering in F. X. Svoboda’s Prose and Its International Context
Fertile questionnement dans la prose de F. X. Svoboda et le contexte international

VOISINE-JECHOVA Hana, Étranges rencontres : Julius Zeyer et Marguerite Yourcenar
Strange Coincidences : Julius Zeyer and Marguerite Yourcenar

STOLZ-HLADKÁ Zuzana, L’incertitude et le rêve dans le recueil Lelio de Josef Čapek
Doubts and Dream in Josef Čapek’s Prose Collection Lelio

ČEŠKA Jakub, Le roman comme déploiement symbolique du rêve : la thématique du rêve dans l’œuvre de Milan Kundera
The Novel as an Emblematic Developing of a Dream : On the Topic of Dream in Milan Kundera’s Work

KOŠNAROVÁ Veronika, Le rêve comme ouverture et multiplicité d’existence : la recherche d’une « autre » réalité dans les textes de Věra Linhartová
Dream as an Opening and a Proof of the Multiplicity of Life : The Pursuit of ‘Another’ Reality in the Work of Věra Linhartová

HRTÁNEK Petr, Les avatars apocryphes du personnage de Judas dans la prose tchèque contemporaine
The Apocryphal Metamorphoses of Judas in Contemporary Czech Prose

BOUTIN Véronique, Persistance de l’Absurde dans la dramaturgie tchèque post-1989
The Persistent Use of the Absurd in Post-1989 Czech Dramatic Art

 

Description complémentaireplus d"informations

Revue des études slaves,...

Quantité
Produit en stock

Price: 20,85 €

Loading Mise à jour du panier...
LoadingMise à jour...