L’exil de Jan Cep, un écrivain tchèque en France

IES » Par ordre alphabétique » Par domaine géographique » Tchèque » L'exil de Jan Cep, un écrivain tchèque en France

par Jan ZATLOUKAL

ISBN 978-2-7204-0529-7, 424 p., illustrations, index des noms

"Une nuit du mois d'août, sous la pleine lune, je franchissais secrètement, à quatre pattes, la frontière entre la Bohême et la Bavière - une pauvre serviette pour tout bagage. "Ainsi l'écrivain tchèque Jan Cep (1902-1974) évoque-t-il dans son essai autobiographique Ma soeur l'angoisse la façon dont, le 15 août 1948, il a fui la Tchécoslovaquie devenue communiste six mois auparavant.

Il choisit tout naturellement la France pour sa "deuxième patrie", cette France qu'il crut bien connaître et qui lui donna de précieuses amitiés littéraires dans les figures d'Henri Pourrat et de Georges Bernanos, dont il traduisit les oeuvres, et aussi une famille après son mariage en 1954 avec la fille du critique littéraire Charles Du Bos. Or, l'exil s'avère pur Cep, comme pour tant d'autres écrivains de l'Europe centrale et de l'Est, une rude épreuve essentielle. Comment la supporta-t-il ? Quel accueil la France d'après-guerre lui réserva-t-elle ? pourquoi ne parvint-il pas à accomplir son rêve de devenir écrivain d'expression française ? Quelles traces ce bouleversement de l'exil laissa-t-il dans sa création littéraire ? Telles sont les questions auxquelles la monographie de Jan Zatloukal apporte les réponses et tâche ainsi de refermer la lacune représentée par l'exil dans la biographie de l'écrivain tchèque, aussi bien que dans les relations culturelles entre ses deux "patries".

Old Price: 26,54 €

Price: 25,21 €

You save: 1,33 €

Loading Mise à jour du panier...
LoadingUpdating...