Tchèque

Bibliographie des œuvres littéraires tchèques et slovaques traduites en français (jusqu’en 1980)

édité par Vladimír Peška et Joseph Suchy

ISBN 978-2-7204-0173-2, 1981, 46 p.

Quantité
Produit en stock

Old Price: 4,74 €

Price: 4,51 €

You save: 0,23 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

Études linguistiques et études tchèques, en hommage à Yves Millet

Revue des études slaves, tome 60, fascicule 3

édité par Antoine Marès et Patrice Pognan

1988, 255 p.

L’HERMITTE R., Les premiers grammairiens tchèques et la notion d’aspect verbal
SABRSULA J., Le sémantisme verbal et l’aspect de l’action en tchèque et en français
SEMON J.-P., » Razblokirovat’ » ou la biaspectivité préverbée : origine et destin d’une double anomalie
FERRAND M., L’aspect contradictoire des préverbes de la série « xodit’ » en russ
BERNARD R., Observations sur l’évolution de l’imparfait en bulgare
FEUILLET J., Le statut linguistique de la négation
WŁODARCZYK H., Quelques problèmes de la syntaxe des numéraux en polonais contemporain
BENOIST J.-P., Remarques sur l’ordre des mots « grammatical » en russe moderne : la place du déterminant accordé, étude diachronique et synchronique (en hommage à la linguistique tchèque)
HAJIČOVÁ E., PANEVOVÁ J., SGALL P., Thème et rhème dans les langues slaves
ZEMB J.-M., Notes sur la dissymétrie des changements de « statut »
POGMAN P., Analyse automatique du tchèque. Terme de qualité en –ost : détermination de leur origine adjectivale
JOUANNOUX M.-L., Combinaison préfixale et détermination automatique d’une dérivation verbale ou non verbale
DUCREUX M.-E., La reconquête catholique de l’espace bohémien
MARES A., Les Français et Thomas Garrigue Masaryk

Quantité
Produit en stock

Old Price: 11,37 €

Price: 10,83 €

You save: 0,54 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

Jean Amos Comenius (Komenský)

Sa vie, son œuvre d’éducateur

par Anne HEYBERGER

ISBN 978-2-7204-0005-6, 1928, 281 p., 10 pl. dont 3 h.-t.

 

Quantité
Produit en stock

Old Price: 14,22 €

Price: 13,54 €

You save: 0,68 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

L’exil de Jan Cep, un écrivain tchèque en France

par Jan ZATLOUKAL

ISBN 978-2-7204-0529-7, 424 p., illustrations, index des noms

« Une nuit du mois d’août, sous la pleine lune, je franchissais secrètement, à quatre pattes, la frontière entre la Bohême et la Bavière – une pauvre serviette pour tout bagage. « Ainsi l’écrivain tchèque Jan Cep (1902-1974) évoque-t-il dans son essai autobiographique Ma soeur l’angoisse la façon dont, le 15 août 1948, il a fui la Tchécoslovaquie devenue communiste six mois auparavant.

Il choisit tout naturellement la France pour sa « deuxième patrie », cette France qu’il crut bien connaître et qui lui donna de précieuses amitiés littéraires dans les figures d’Henri Pourrat et de Georges Bernanos, dont il traduisit les oeuvres, et aussi une famille après son mariage en 1954 avec la fille du critique littéraire Charles Du Bos. Or, l’exil s’avère pur Cep, comme pour tant d’autres écrivains de l’Europe centrale et de l’Est, une rude épreuve essentielle. Comment la supporta-t-il ? Quel accueil la France d’après-guerre lui réserva-t-elle ? pourquoi ne parvint-il pas à accomplir son rêve de devenir écrivain d’expression française ? Quelles traces ce bouleversement de l’exil laissa-t-il dans sa création littéraire ? Telles sont les questions auxquelles la monographie de Jan Zatloukal apporte les réponses et tâche ainsi de refermer la lacune représentée par l’exil dans la biographie de l’écrivain tchèque, aussi bien que dans les relations culturelles entre ses deux « patries ».

Quantité
Produit en stock

Old Price: 26,54 €

Price: 25,21 €

You save: 1,33 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

La Colonie tchécoslovaque

Une histoire de l’immigration tchèque et slovaque en France (1914-1940)

par Jean-Philippe NAMONT

ISBN 978-2-7204-0482-5, 2011, 416 p., illustrations en noir et blanc

En août 1914, dès la déclaration de guerre, quelques centaines de tchèques parisiens créent une Colonie qui les fédère et s’engagent dans la Légion étrangère pour combattre aux côtés de la France. Cet épisode rappelle que Paris accueille depuis quelques décennies des tailleurs, des restaurateurs et des ouvriers tchèques.

À partir de 1920, un flux migratoire inédit conduit des dizaines de milliers de tchèques et de Slovaques à venir en France. mineurs, ouvriers dans l’industrie et l’agriculture, commerçants, ils travaillent et vivent à Paris, Argenteuil, Gennevilliers, mais aussi à Merlebach en Moselle, à Méricourt près de Lens, à Vianne (Lot-et-Garonne), La Grand’Combe (Gard), Potigny (Calvados) ou encore à Lyon et Bordeaux.
La Colonie de 1914 devient vite une vaste fédération d’associations qui organise des activités sociales (aides aux chômeurs, aux malades, aux familles) et culturelles (théâtre, écoles, journaux). Elle réunit aussi les tchécoslovaques de France autour de lieux de mémoire communs, de projets comme la construction d’une maison tchécoslovaque à Paris ; elle les mobilise enfin quand en 1938 la Tchécoslovaquie est menacée.
Jean-Philippe Namont est chercheur associé au CNRS/IRICE – Paris 1, agrégé et docteur en histoire. Sa thèse sur la  » Colonie tchécoslovaque en France entre 1914 et 1940  » qui s’appuie sur la confrontation de sources tchèques, slovaques et françaises souvent inédites et dont cet ouvrage est issu, a obtenu le prix Václav Černý, décerné par l’ambassade de la République tchèque en France.

Quantité
Produit en stock

Old Price: 26,54 €

Price: 25,28 €

You save: 1,26 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

La Tchécoslovaquie – sismographe de l’Europe au XXe siècle

publié sous la direction de Antoine Marès

ISBN  978-2-7204-0457-3, 2009, 291 p.

Depuis 1618, début de la guerre de Trente Ans, qui éclate précisément à Prague, l’espace tchéco-slovaque joue le rôle de sismographe du continent. Plus que jamais au xxe siècle, lors des « années en huit » où tous les grands séismes politiques ont trouvé une forme aiguë du côté de Prague et de Bratislava :

en 1918, les empires s’effondrent au profit des États nationaux et, dans un premier temps, démocratiques ;
en 1938, la crise internationale et les accords de Munich traduisent le recul des démocraties face au nazisme ;
en 1948, la prise de pouvoir par les communistes le 25 février sonne le glas de l’indépendance face à Moscou et illustre la division de l’Europe autour des deux blocs ;
en 1968, Tchèques et Slovaques apportent leur pierre à la réflexion d’un modèle alternatif au système soviétique, proposant une « troisième voie » entre capitalisme et communisme ;
en 1988-1989, la Tchécoslovaquie participe à l’effondrement du bloc soviétique, avec une « révolution de velours », qui sera suivie en 1993 d’un « divorce de velours ».
Intégrer cette histoire particulière – et exemplaire – dans un cadre comparatif et essayer de l’écrire en dehors de schémas strictement occidentaux, comme c’est si souvent le cas, telle est la gageure de cet ouvrage collectif qui rassemble historiens français et européens (et surtout centre européens).

Quantité
Produit en stock

Old Price: 17,06 €

Price: 16,25 €

You save: 0,81 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

La Tchécoslovaquie, 1938-1941

Chute et rétablissement d’une nation

édité par Edvard Beneš & Milan Hauner, introduction par Milan Hauer, traduit de l’anglais par Guy et Irène Imart

ISBN  978-2-7204-0445-0, 2008, 190 p., illustrations en noir et blanc

Le général de Gaulle a écrit dans ses Mémoires de Guerre : « À mesure des désastres de juin, la Grande-Bretagne avait vu arriver sur son sol les souverains et les ministres […]. Les Tchécoslovaques entreprenaient de s’organiser […]. La France Libre attirait surtout les plus inquiets et les plus malheureux, tels les Polonais et les Tchèques. À leurs yeux, nous qui restions fidèles à la tradition de la France, représentions, par là même, une espérance et un pôle d’attraction. En particulier, Sikorski et Beneš […] au milieu des intrigues et des susceptibilités qui compliquaient pour eux le malheur, établirent avec moi des rapports constants et suivis. Jamais peut-être, mieux qu’au fond de ce gouffre, je n’ai senti ce qu’était, pour le monde, la vocation de la France. »

C’est ce désastre qu’illustre ce texte inédit d’Édouard Beneš, président de la Tchécoslovaquie, contraint de quitter son pays à la suite des tragiques accords de Munich de septembre 1938, qui sacrifiaient un des plus fidèles alliés de la France.
Milan Hauner, historien tchéco-américain, nous livre un manuscrit particulièrement intéressant (qu’il met en contexte), parce qu’écrit à chaud, en 1941, à un moment où l’issue de la guerre était inconnue : Beneš y fait preuve d’une remarquable lucidité et d’un optimisme à toute épreuve quant à la victoire de la démocratie, et des démocraties. Il raconte son combat pour effacer « Munich », qu’il n’avait ni su anticiper ni pu empêcher.
Au moment de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de ces tragiques événements, cette parution est une pièce importante à verser à la tumultueuse histoire de l’Europe et montre qu’une fois de plus, le destin de l’État tchécoslovaque a été au xxe siècle une sorte de baromètre du climat international.

Quantité
Produit en stock

Old Price: 11,37 €

Price: 10,83 €

You save: 0,54 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

Le problème allemand en Tchécoslovaquie, 1919-1946

par Pierre GEORGE

ISBN  978-2-7204-0028-5, 1947, 91 p., 2 cartes

Le 27 et le 29 octobre 1946, les deux derniers convois transportant les Allemands de Tchécoslovaquie, le premier vers la zone d’occupation soviétique, le second vers la zone d’occupation américaine, ont franchi la frontière tchécoslovaque en direction de l’Allemagne. Plus de deux millions et demi d’individus ont été transférés, conformément aux décisions de la Conférence de Potsdam et de décret présidentiel du 2 août 1945, au cours des derniers mois de 1945 et des dix premiers mois de 1946.

L’objet de cette étude est d’examiner, sur le plan historique, les péripéties d’un drame dont l’épilogue devait être Munich et la deuxième guerre mondiale.

Quantité
Produit en stock

Old Price: 6,64 €

Price: 6,32 €

You save: 0,32 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

Le Théâtre libéré de Prague

Voskovec et Werich

par Danièle MONMARTE, préface Václav Havel, postface Denis Bablet

ISBN  978-2-7204-0257-9, 1991, 288 p.

Jiri  Voskovec et Jan Werich ont transformé la scène poético-constructiviste du Libéré en une plate-forme antifasciste. La conception particulière du spectacle de ces deux clowns chansonniers, auteurs et chanteurs, fit du Théâtre libéré l’endroit le plus fréquenté de Prague entre 1927 à 1938, puis en 1946-1948. Leurs revues musicales atteignaient la deux cent cinquantième représentation alors que les prestations des scènes officielles, non dénuées d’interêt, dépassaient à peine la cinquantième. La conjoncture politique – Munich en 1938, puis le Coup de Prague en 1948 – a fait éclater ce duo autour duquel la nation a construit un mythe. Jiri (Georges) Voskovec opte pour une carrière internationale aux États-Unis. Jan Werich reste accroché à sa Terre-Mère ; c’est grâce à lui que Vaclav Havel s’est investi dans le théâtre.

 

Quantité
Produit en stock

Old Price: 17,06 €

Price: 16,25 €

You save: 0,81 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente

Le verbe tchèque, formes et emploi

par Brigitte QUENTIN & Petr SIMEK

ISBN  978-2-7204-0459-7, 2010, 343 p.

 Comme celui de toutes les langues slaves, l’apprentissage du tchèque par un locuteur natif romanophone réserve bien des joies, en particulier la découverte d’un système verbal pour le moins déconcertant. À priori moins riche en nuances temporelles que celui des langues romanes, ce système repose sur la notion d’aspect, selon que l’action est considérée comme achevée (perfectif) ou non (imperfectif). La différenciation aspectuelle simple, par variation du radical et de la désinence, se complique de processus de préfixation qui entraînent à leur tour des modifications sémantiques.
Casse-tête pour l’apprenant, le système verbal en tchèque n’en reste pas moins une source de volupté conceptuelle (quoi de plus stimulant que de saisir une langue étrangère là où elle diffère radicalement ?), et l’occasion d’une approche de fond de certains défis de la traduction.
L’ouvrage de Brigitte Quentin et Petr Šimek se présente comme un manuel : en le pratiquant librement, notamment en passant de l’introduction théorique à des exemples développés dans la présentation de 101 verbes représentatifs, on apprendra à comprendre concrètement les variations grammaticales et sémantiques que permet le système aspectuel. 208 exercices pratiques avec corrigés permettent aux apprenants (l’élève face à son professeur ou l’autodidacte) de programmer un apprentissage progressif, facilité par les annexes (tableaux de déclinaisons, index). Il servira aussi d’usuel, précieux pour ceux qui veulent parfaire leur maîtrise du tchèque, notamment dans les exercices de traduction (version et thème).
« Le verbe tchèque, formes et emploi » ne se substitue pas à l’ouvrage idéal que sera, un jour, la grammaire du tchèque rédigée en français pour les francophones. Mais l’ouvrage comble aussi une lacune dans la saisie théorique des enjeux de sens et de pratique du système verbal tchèque.
Xavier Galmiche
Professeur de littérature tchèque
Université Paris-Sorbonne
Quantité
Produit en stock

Old Price: 26,54 €

Price: 25,28 €

You save: 1,26 €

Loading Mise à jour du panier…
Vente
LoadingMise à jour…