L’Opéra privé de Moscou et la naissance de l’opéra moderne en Russie

IES » Par ordre alphabétique » Par domaine géographique » Russe » L’Opéra privé de Moscou et la naissance de l'opéra moderne en Russie

publié sous la direction de Pascale Melani

ISBN  978-2-7204-0487-0, 2012, 294 p., illustrations en noir et en couleur

L’Opéra privé russe de Moscou, connu également sous le nom d’Opéra Mamontov, est un opéra indépendant qui a existé en Russie à la fin du XIXe siècle, durant une période comprise entre 1885 et 1904, avec une interruption de 1888 à 1896. En dépit de sa durée de vie assez courte, cet opéra a joué dans l’évolution artistique de son pays un rôle sans précédent et sous-estimé par la plupart des études sur le théâtre musical.

Son fondateur, Savva Mamontov (1841-1918), est le cousin par alliance du metteur en scène Constantin Stanislavski et du collectionneur de tableaux Pavel Trétiakov. Industriel de profession, c’est aussi un mécène connu, fin connaisseur d’art et animateur du fameux Cénacle d’Abramtsevo, un des berceaux de l’Art moderne russe.
Dès les années 1880 et surtout à partir des années 1890, Mamontov consacre ses forces à la rénovation du spectacle lyrique. Sur la scène de son opéra privé, il élabore les principes de la représentation moderne, qu’il conçoit comme un tout harmonieux et réfléchi mettant en valeur l’idée contenue dans l’œuvre. Il invite à collaborer les plus grands peintres russes de l’époque (entre autres, Korovine, Serov, Vroubel) qui interviennent dans la mise en scène en même temps qu’ils dessinent les décors et costumes. Il monte les opéras russes à une époque où les Théâtres impériaux les négligent, crée dans son théâtre le Sadko de Rimski-Korsakov avec un succès retentissant, encourage les essais de chef d’orchestre du jeune Rachmaninov et favorise le début de carrière de cet immense chanteur-acteur que fut Fiodor Chaliapine.
Aucun ouvrage en français n’a encore été consacré à l’Opéra privé de Moscou, dont l’activité témoigne de la vitalité de la scène russe au tournant des XIXe et XXe siècles. La présente étude révèle l’émergence particulièrement précoce du concept de mise en scène lyrique en Russie.
Pascale Melani est professeur de langue et littérature russes à l’Université Michel-de-Montaigne – Bordeaux 3. Elle est l’auteur d’une étude sur Tchaïkovski (les Opéras de Piotr Tchaïkovski d’après les œuvres de Pouchkine, Toulouse, éditions Slavica Occitania, 2005) et d’articles sur l’opéra russe.

wpsc-product_featured-image_thumbnail_id: 226

Old Price: 18,96 €

Price: 18,05 €

You save: 0,91 €

Loading Mise à jour du panier...
LoadingUpdating...