Culture et politique étrangère des démocraties populaires

IES » Par ordre alphabétique » Par domaine culturel » Politique » Culture et politique étrangère des démocraties populaires

publié sous la direction de Antoine Marès

ISBN  978-2-7204-0425-2, 2007, 240 p.

De Berlin à Sofia, en passant par Varsovie, Prague, Budapest et Bucarest, les démocraties populaires, parfois transformées en États socialistes, se sont trouvées, pendant près de quarante-cinq ans, dans la mouvance de Moscou. Plus ou moins bien acceptée, cette tutelle de l’URSS a apparemment sacrifié toute satisfaction d’ordre national au profit de la logique de bloc.
Mais cette dépendance a-t-elle été si absolue ? Dans l’espace et le temps, des événements spectaculaires ont infirmé une telle hypothèse : l’Octobre polonais, la Révolution de Budapest, le Printemps tchéco­slovaque, les sixtie’s roumaines, la montée de Solidarnosc et les dissidences diverses ont révélé les résistances à l’assujettissement.

Qu’en a-t-il été des politiques étrangères ? Cet ouvrage collectif décrit le fonctionnement et les évolutions de la politique extérieure de ces États satellites en mettant en relief les tensions qui ont pu exister entre eux et Moscou. Ainsi apparaissent les marges d’autonomie qui ont pu naître, après la guerre froide, dans le cadre de la coexistence pacifique. C’est le champ des relations culturelles ici exploré qui est à cet égard le plus fécond, notamment dans le cadre des rapports avec la France : traditionnellement, l‘action culturelle au sein de la politique étrangère y a toujours été privilégiée. Les contributions à cet ouvrage sont essentiellement fondées sur l’exploration des archives nouvellement accessibles et ouvrent des pistes pour une meilleure compréhension des relations Est-Ouest pendant la période soviétique.

Old Price: 15,17 €

Price: 14,44 €

You save: 0,73 €

Loading Mise à jour du panier...
LoadingUpdating...